Eben Numérique attaque en diffamation et relance ses commissions


La gendarmerie est saisie

Fin du volet juridique ? Pas du tout, Eben Numérique lors du conseil d'aujourd'hui  a déclenché plusieurs procédures juridiques (plaintes avec constitution de parties civiles) pour diffamation. La gendarmerie est saisie pour démasquer les auteurs de mails jugés diffamatoires (mails et pseudos sur le Forum Distributique.com). Les membres du conseil recevant également des mails avec des « allégations et menaces diffamatoires ».  « Nous voulons trouver réparations aux préjudice subis » souligne André Vidal. « Cette affaire a pris de telles proportions que nous devons répondre » ponctue Frédéric Decard, vice -président chargé de la commission numérique et télécoms.

Le président d'Eben explique avoir reçu le soutien unanime de son conseil (34 membres) étant lui-même personnellement attaqué sur son train de vie. « Les comptes de la Fédération sont contrôlés par un trésorier, un expert comptable et un commissaire aux comptes et les membres du conseil sont informés ».

Des accusations de spoliation

« Par ailleurs, martèle André Vidal, on a pu lire des accusations de spoliation. Il faut rappeler les faits. Dans ce rapprochement, la Ficome a disparu, on a oublié de le dire, la Feb aussi. Les deux conseils d'administration ont voté les deux disparitions pour faire naître une nouvelle organisation, Eben... Les deux organisations ont transféré des actifs vers Eben»

Dans ce climat, André Vidal convient que le redémarrage est un peu délicat, mais les commissions se remettent au travail avec chacune des chantiers importants. Elles sont cinq : fournitures de bureau, papeterie, mobilier de bureau, informatique, systèmes d'impression, numérique et télécoms (dont les ex Ficome). Certains dossiers comme la formation sont traités de manière transverse.

Enrichir la convention collective

Ajouter un commentaire
3
Commentaires

lepoulpe SMERCE, ça s'écrit pas comme ça ...

lsmerce Et si Jef92 apprenait à écrire sans faute d'orthographe, ça serait un bon début non ? La liberté de s'exprimer ne veut pas dire qu'on peut écrire n'importe quoi, n'importe comment !

Jef92 Incroyable, le Syndicat du Numérique en lutte contre la liberté de pensée sur le Net !!!! Ils vont déposés plaintes contre les commentaires déposes sur le Net. Anonymous Au Secours !!!!!!!!!!!!

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité