EBP se lance dans la gestion externalisée de la paye

Antoine Sentis prend la direction de la BU Presta Paye d'EBP.

Antoine Sentis prend la direction de la BU Presta Paye d'EBP.

L'éditeur de solutions ERP propose maintenant aux TPE et PME deux solutions de gestion de la paye externalisée alliant SaaS et mise à disposition de ressources humaines. Elles sont portées par la BU Presta Paye, créée le 1er novembre. 

EBP structure son activité de gestion externalisée de la paye. L'éditeur de solution ERP et de gestion a créé le premier novembre une business unit baptisée Presta Paye. Elle porte deux offres alliant solutions SaaS et mise à disposition de ressources humaines. La première est une solution cloud dédiée aux TPE (moins de 25 salariés). « Nous leurs apportons une solution entièrement hébergée dans le cloud. Les entreprises n'auront qu'à rentrer dans un portail les données telles que les heures travaillées, les RTT ou encore les jours de congé et le logiciel s'occupera de l'émission des bulletins et des différents documents fiscaux en fonction de la convention collective en vigueur», explique Antoine Sentis, le directeur de cette BU.

La deuxième offre, entièrement externalisée, s'adresse aux PME de 25 à 200 salariés. Elle s'appuie sur les solutions SaaS de gestion de paye de l'éditeur qui remonte les données à une équipe actuellement composée de 8 gestionnaires de paye qui assure la création des bulletins, les déclarations fiscales et tous les autres aspects du processus.

Déjà 100 clients

« Nous proposions déjà des services d'externalisation de la paye mais cela restait marginal. Nous avons toutefois constaté ces dernières années que c'était un service de plus en plus demandé et avons sérieusement commencé à tester le business model ces dernier mois », explique Antoine Sentis. Aujourd'hui, Presta Paye gère déjà la publication de bulletins pour une centaine de clients.

En outre, Antoine Sentis se défend de faire une concurrence aux experts comptables ou aux partenaires qui proposent déjà de faire de l'externalisation de la paye. « Pour les comptables, nous les voyons plus comme des prescripteurs et allons travailler en bonne intelligence avec eux. Quant aux partenaires revendeurs et intégrateurs, ils sont bien évidemment investis dans la distribution de notre offre », explique le dirigeant.

Les partenaires apporteurs d'affaires récompensés

Ainsi, EBP va proposer deux formules aux partenaires. En premier lieu, ils pourront être simplement apporteurs d'affaires. Ils toucheront alors 50% des frais de dossier et 15% de la valeur totale estimé du contrat à la signature. EBP leur versera en outre 5% de la valeur réel du contrat si celui-ci est renouvelé. Sinon, ils pourront vendre eux même les solutions en fixant leur propre prix au bulletin en fonction des services apportés et du travail de formation et d'intégration.  

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité