Econocom rachète Tactem et son expertise dans la gestion des factures télécoms

Créé il y a douze ans, le pôle télécoms d'Econocom représente 50 millions d'euros de chiffre d'affaires (*) et une rentabilité de l'ordre de 10%. La société rachète l'un de ses partenaires, Tactem, qui lui apporte une solution jugée novatrice en matière de gestion des actifs et des dépenses télécoms.

Econocom telecom services (ETS) est une filiale d'Econocom qui intègre des solutions télécoms, essentiellement mobiles (**). Elle préconise, vend, maintient et supporte. Elle peut également infogérer soit chez le client soit chez Econocom et développe une activité d'analyse des actifs et de la dépense pour ses clients. Elle utilise pour cette activité d'analyse des outils tiers. En rachetant Tactem, qui va être intégrée dans ETS, elle va disposer d'une solution  en propre.

Tactem a été créée en 2005. Son logiciel, TIO (Tactem information officer), assure le pilotage des dépenses télécoms des grands comptes : inventaire, analyse des coûts pour les flottes  mobiles, le fixe et les données, et ce, quel que soit le fournisseur (constructeur ou opérateur). Une solution créée en 2006, donc récente, venue après celles des  concurrents qui sont en cours de réécriture. Econocom rachète un produit qu'il connaît bien, et dont il a pu vérifier la pertinence.

Des anciens d'Equant

La qualité des contacts avec les dirigeants fondateurs de Tactem, Manuel Ceva et Patrick Allard, qui restent en place, a également joué dans ce rapprochement. On retrouve d'ailleurs chez Tactem de grands noms des télécoms comme Paul Donnely, ancien directeur général d'Equant (filiale de France Télécom spécialisée dans les données). Manuel Ceva lui-même était directeur général d'Equant au Japon. Les fondateurs de Tactem viennent donc  de la téléphonie fixe et du Wan (réseaux de données) ceux d'Econocom étant principalement spécialistes de la mobilité. Un autre aspect de leur complémentarité.

« On veut montrer au marché qu'on y croit, qu'on gagne de l'argent dans les télécoms et qu'on va se développer encore » souligne Grégory Elmoznino  (en photo), directeur général d'ETS. Il pense visiblement à l'international. Le logiciel TIO est multidevises et Tactem s'est développée à l'extérieur : Etats-Unis, Singapour, Espagne, Suède, Japon, Allemagne par des partenariats.  Grégory Elmoznino enregistre également  l'intégration d'Econocom dans  le Magic Quadrant du Gartner en matière de TEM Telecom expense management. Un autre moyen de se faire référencer à l'international.

(*) Sur un total de 1,58 milliards d'euros en 2011
(**) Econocom compte une autre filiale dans les télécoms : Asystel, spécialisée dans la distribution autour des solutions SFR

 

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité