Exclusive Networks entame 2022 sur une croissance de 25%

« Nous avons continué à profiter d’une forte croissance sur les activités cloud, qui ont représenté 28 % des ventes brutes totales du groupe au premier trimestre 2022 », indique Jesper Trolle, le directeur général d'Exclusive Networks. Crédit photo : D.R.

« Nous avons continué à profiter d’une forte croissance sur les activités cloud, qui ont représenté 28 % des ventes brutes totales du groupe au premier trimestre 2022 », indique Jesper Trolle, le directeur général d'Exclusive Networks. Crédit photo : D.R.

La hausse de la demande en solutions de cybersécurité a permis au VAD Exclusive Networks de dégager 932,4 M€ de chiffre d'affaires brut entre janvier et mars derniers. Seul bémol du premier trimestre : une décroissance dans la zone Asie-Pacifique où persistent des mesures particulièrement restrictives liées au COVID.

Exclusive Networks poursuit sur sa lancée de l'exercice 2021 au cours duquel ses ventes avaient progressé de 29,5%. Au premier trimestre 2022, le VAD français a dégagé un chiffre d'affaires brut de 932,4 M€, soit une hausse de 24,9% (+22,9% à taux de change constant) par rapport à la même période un an plus tôt. Portée par une accélération de la demande en solutions de cybersécurité, l'entreprise a ainsi enregistré sa plus forte croissance trimestrielle de ces trois dernières années.  Une demande dont le dynamisme est dû « aux tensions géopolitiques mondiales, à la forte généralisation du travail à distance et de la mobilité connectée, à la sensibilisation croissante des utilisateurs finaux aux risques cyber et à la poursuite du développement de process digitaux hébergés dans le cloud », détaille Jesper Trolle, le directeur général d'Exclusive Networks.

742,3 M€ de chiffre d'affaires en EMEA

D'un point de vue régional, c'est dans la zone Amériques que les ventes du distributeur ont le plus progressé (+61,6%) pour se situer à 93,4 M€. A l'inverse, ses facturations en Asie-Pacifique se sont repliées de 6,7% à 96,6 M€, du fait des pénuries de produits et de la persistance des mesures particulièrement restrictives liées au COVID. Quant à la région EMEA, elle reste de loin le territoire le plus lucratif pour le VAD qui y a réalisé 742,3 M€ de chiffre d'affaires brut (+26,8%) au premier trimestre 2022. Cette hausse de ventes tient notamment aux rachats de ses homologues britannique Ignition Technology (juillet 2021) et sud-africain Networks Unlimited (décembre 2021).

Le portefeuille clients porté à 21 000 revendeurs

Ces deux acquisitions ont d'ailleurs contribué à hauteur de 18% au chiffre d'affaires brut mondial d'Exclusive Networks au premier trimestre 2022. La croissance des ventes des solutions des fournisseurs déjà référencés y a participé pour 53% quant à elle. Les 29% restant proviennent de l'expansion géographique des contrats avec des fournisseurs existants et des partenariats avec de nouveaux fournisseurs. Au total, le VAD revendique 262 marques à son catalogue, dont deux y sont entrées entre janvier et mars derniers. Sur la même période, il a également signé avec 400 nouveaux revendeurs, ce qui porte à 21 000 le nombre total de ses clients dans le monde.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

iPaaS : au coeur des convergences du SI

iPaaS : au coeur des convergences du SI

A l'heure où les données migrent de plus en plus dans le cloud public, les entreprises se doivent de contrôler leurs flux, de les préparer, de les intégrer et de les connecter...

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

Publicité