Exclusive Networks a passé le cap des 5 Md€ de CA en 2023

Jesper Trolle, directeur général du groupe Exclusive Networks : « Pour l’exercice 2024, nous restons optimistes quant à nos perspectives, dans un contexte de premier semestre attendu plus modéré. » (Crédit photo : Exclusive Networks)

Jesper Trolle, directeur général du groupe Exclusive Networks : « Pour l’exercice 2024, nous restons optimistes quant à nos perspectives, dans un contexte de premier semestre attendu plus modéré. » (Crédit photo : Exclusive Networks)

En dépit d'une perte de dynamisme au second semestre, Exclusive Networks est parvenu à faire progresser son chiffre d'affaires brut de 9 % l'an dernier.

Exclusive Networks a clos le quatrième trimestre de son exercice 2023 sur un chiffre d'affaires brut de 1,58 Md€, en hausse de 9 % (+12 % à taux de change constant) à période comparée de 2022. Sur l'ensemble du deuxième semestre, la hausse des ventes du distributeur français de solutions de cybersécurité n'a ainsi atteint que 9 %, contre 20 % lors des six premiers mois de l'année. Ce ralentissement n'a toutefois pas empêché l'entreprise de réaliser un chiffre d'affaires et une profitabilité annuels records, supérieurs à ses prévisions.

Une croissance annuelle essentiellement organique 

Sur 12 mois, Exclusive Networks a porté ses revenus bruts à 5,14 Md€, contre 4,5 Md€ en 2022. Cette progression des ventes de 14 % (+16 % à taux de change constant), s'est accompagnée d'une hausse de 21 % à 186 M€ de l'EBIT ajusté. Finalement, le résultat net annuel est ressorti à 108 M€, soit 8 M€ de plus que l'année passée. Essentiellement organique, la croissance du chiffre d'affaires annuel repose principalement (13,9 %) sur le commerce des solutions de fournisseurs déjà signés en 2022 et sur les mêmes périmètres géographiques qu'alors. De leur côté, les rachats d'Ingecom (Espagne) et Consigas (Irlande) ont apporté 0,8 % de croissance supplémentaire à Exclusive Networks.

La seule contre-performance notable du distributeur au cours de l'année passée concerne ses activités en Asie-Pacifique. Dans cette zone, son chiffre d'affaires brut s'est replié de 8 % (-4 % à taux de change constant) à 420 M€. La croissance été nettement plus soutenue (+30 % publiés) dans la zone Amériques, où les revenus sont passés de 532 M€ à 689 M€. Quant à la zone EMEA, elle représente toujours l'écrasante majorité des ventes avec un chiffre d'affaires annuel de 4,03 Md€, en croissance de 14 % (+16 % à taux de change constant).

10 % à 12 % de progression en 2024

S'agissant de son exercice 2024, le groupe table sur une hausse de ses revenus comprise entre 10 % et 12 %, ainsi que sur une marge nette située entre 500 M€ et 515 M€. L'EBIT ajusté devrait atteindre 200 à 210 millions d'euros.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Publicité