FrenchSouth.digital, un cluster pour les start-ups de Languedoc-Roussillon

 Pierre Deniset (Kaliop) assure l'interim en tant que président de FrenchSouth.digital (D.R)

Pierre Deniset (Kaliop) assure l'interim en tant que président de FrenchSouth.digital (D.R)

Le cluster FrenchSouth.digital a été officialisé le 18 février. Il regroupe trois filières (Novae LR, Pix'LR et Media Cloud Cluster) et compte enrôler près d'une centaine d'entreprises régionales. Pierre Deniset (Kaliop) a été nommé président à titre provisoire jusqu'à l'élection du comité d'administration en juin 2015.

Le midi s'électrise ! La région Languedoc-Roussillon a maintenant son cluster numérique répondant au nom de FrenchSouth.digital. Une annonce qui tombe seulement quatre mois après l'obtention du label French Tech par la ville de Montpellier. Il fusionne les principales entités locales dédiées au numérique au sein d'un grand cluster. Les structures concernées sont Novae LR (165 membres), Media Cloud Cluster (12 membres) et PixLR (40 membres). Les statuts ont été déposés en préfecture le 9 février, après qu'un comité de pilotage composé des présidents et vice-présidents des trois clusters ait pris en charge l'élaboration juridique et opérationnelle pendant 4 mois. La création de ce vaste cluster digital avait été annoncée une première fois le lundi 17 novembre.

Présidé par Pierre Deniset (Kaliop) en intérim, le conseil d'administration compte six autres entreprises : AwoX représenté par Alain Molinié, Dell (Stéphane Reboud), IBM (Frédéric Letellier), Medtech (Bertin Nahum), Spotter (Ana Athayde), VirDyS (Thierry Cottenceau) et RG-Systemes en la personne de Grégory Cladera, président de Novae LR.

Mobiliser les entreprises de l'écosystème numérique

Le groupement va organiser plusieurs événements afin de présenter son programme d'actions et son budget. Ils seront conduits par le conseil d'administration définitif élu au mois de juin 2015. Pour l'instant, le CA provisoire a pour mission de conduire la transition vers l'élection d'un CA définitif, par l'assemblée générale.

Ceci étant, on connaît déjà les 5 axes majeurs de FrenchSouth.digital pour 2015 : le financement d'une économie numérique pérenne (participer à l'aide à la création de fonds), l'innovation, le recrutement et la formation (travailler sur des filières verticales avec les écoles d'ingénieurs et les facs), le marketing territorial (création d'une marque) et le développement des affaires. « Nous souhaitons une direction agile, dans un esprit Open Source » explique Pierre Deniset, c'est à ce titre que la direction se divise en 3 collèges : Media Cloud Interactivity (Cloud), Digital Content et cultures (jeux vidéos), Smart Software (appliance).

FrenchSouth.digital est soutenu par le Conseil Régional du Languedoc-Roussillon, la Métropole Montpellier Méditerranée et le Conseil de la French Tech local. Le redécoupage des régions qui va rentrer en vigueur l'année prochaine est perçu comme une opportunité : « Les régions vont gagner en autonomie et prennent une place de plus en plus importante en Europe, nous représentons un sérieux levier de croissance avec le numérique », indique Pierre Deniset. L'opportunité et l'ambition est grande : « 14 000 personnes travaillent dans le numérique à Montpellier, nous souhaitons nous rapprocher des toulousains comme Digital Place que nous avons invité au DigitalWorld Summit en novembre. Nous invitons même des acteurs comme Xavier Niel et son école 42 à se rapprocher de nous et pourquoi pas créer une nouvelle école dans le sud ? » Pour autant, les sociétés membres resteront régionales même si : « nous avons le soutien de grands groupes présents en région comme Dell ou IBM, nous espérons pouvoir entrer en discussion avec Alstom. Ces locomotives sont le seul moyen de gagner une résonance internationale ».

Courant mars, un événement présentera l'identité visuelle de FrenchSouth.digital, son site Internet et ses actions en vue de développer cette marque, comme par exemple la création d'un événement international lors de la DigiWeek (Montpellier) en novembre 2015.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité