Google importe Windows 10 dans ses Chromebook grâce à Parallels

Grâce à son partenariat avec Parallels, Google veut intégrer Windows à ses Chromebook en concervant Chrome OS comme système d'exploitation principal. (Crédit : Google)

Grâce à son partenariat avec Parallels, Google veut intégrer Windows à ses Chromebook en concervant Chrome OS comme système d'exploitation principal. (Crédit : Google)

Grâce à Parallels, Google va pouvoir embarquer l'OS de Microsoft dans ses Chromebook. A termes, les utilisateurs pourront même n'exécuter que certaines applications sans devoir lancer Windows via l'application de virtualisation.

En juin dernier, Google a annoncé sans trop de détails s'être associé avec l'éditeur Parallels pour virtualiser des applications Microsoft comme Office et d'autres programmes Windows pour les rendre accessibles dans ses Chromebook. Parallels Desktop sera intégré nativement dans Chrome OS, ce qui améliorera les performances et permettra un accès hors ligne à ces applications sur les PC de Google.

Dans une interview exclusive à nos confrères de Venturebeat, le groupe a donné plus de détails sur son partenariat avec Parallels et la façon dont les applications Microsoft seront virtualisées dans ses PC. La stratégie du fournisseur n'est pas de conserver l'univers Microsoft comme sous l'OS de l'éditeur mais de donner accès à ses applications quand l'utilisateur peut en avoir vraiment besoin, comme d'un outil non indispensable mais qui peut s'avérer utile ponctuellement. Si Google a été longtemps travaillé sur le dual-boot entre les deux OS, le projet a finalement été a abandonné en 2019 pour « ne pas sacrifier » la sécurité du BIOS, du firmware du Chromebook.

Faire du Chrome OS une alternative à Windows

Mais au départ c'est une copie conforme de Windows qui pourra tourner aux côtés du Chrome OS. Le système d'exploitation de Google redirigera même certains types de fichiers Windows directement vers l'instance Parallels pour rendre l'expérience plus transparentes pour les utilisateurs. Cyrus Mistry, responsable du Chrome OS, ajoute cependant que plus tard il sera possible de ne lancer que certaines applications ou fonctionnalités plutôt que l'OS dans sa totalité. Cela passera probablement la fonction Coherence de Parallels, un mode qui permet actuellement aux utilisateurs de Mac d'exécuter des applications Windows comme s'il s'agissait d'applications Mac natives.

Google positionne cette dernière prise en charge des applications Windows dans Chrome OS comme une incitation importante pour les entreprises qui envisagent de renouveler leurs parcs d'ordinateurs avec des Chromebook. Les revendeurs pourront packager Parallels Desktop avec les périphériques Chromebook Enterprise, et les administrateurs informatiques pourront permettre l'accès à Parallels pour les Chromebook qui sont inscrits à la Chrome Enterprise Upgrade. Une page d'inscription a été lancée pour permettre aux entreprises de tester la virtualisation de Windows sous Chrome OS plus tard cette année.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité