Hausse inhabituelle des dépenses en serveurs et stockage pour le cloud au T2

Evolution et répartition des ventes mondiales de serveurs et de systèmes de stockage entre 2021 et 2026. Source : IDC

Evolution et répartition des ventes mondiales de serveurs et de systèmes de stockage entre 2021 et 2026. Source : IDC

Dans le monde, 22,6 Md$ ont été consacrés à l'équipement des infrastructures cloud des fournisseurs de services et des entreprises au deuxième trimestre 2022. Même les achats de serveurs et de systèmes de stockage destinés aux environnements non-cloud ont connu une progression de 15,2% qui sort de l'ordinaire.

Le rythme de croissance du segment des serveurs et des systèmes de stockage destinés aux environnements cloud poursuit son accélération. Après avoir atteint +17,2% au premier trimestre 2022, la progression des dépenses s'est établie à +22,4% d'une année sur l'autre entre avril et juin derniers, selon IDC. Au cours de cette période, la valeur des achats est ainsi montée à 22,6 Md$. C'est plus que les revenus du segment des serveurs et des systèmes de stockage « non-cloud » qui affichent tout de même une hausse de 15,2% à 17,3 Md$. Pour IDC, la croissance anormalement élevée des deux segments tient à une accumulation de facteurs, conjoncturels pour la plupart :  hausse des prix ; livraisons d'arriérés de commandes ; anticipation de conditions économiques plus difficiles par les clients, qui pourraient impacter les dépenses informatiques ; début d'un cycle de rafraîchissement des infrastructures.

30% de dépenses supplémentaires pour les environnements cloud dédiés

S'agissant des serveurs et des systèmes de stockage pour le cloud, ce sont ceux destinés à des environnements dédiés qui ont été les plus prisés avec des achats en hausse de 30,9% à 7 Md$. Néanmoins, c'est de loin sur celui des matériels dévolus aux environnement partagés que les fournisseurs ont réalisé le plus de ventes, précisément 15,6 Md$ (+18,9%). Cumulées, ces deux types de dépenses devraient atteindre 88,9 Md$ (+17%) sur l'ensemble de l'année 2022, soit 7 points de plus qu'en 2021. Les investissements orientés vers les infrastructures partagée devraient y contribuer à hauteur de 61 Md$ (+15,1%), contre 27,9 Md$ (+21,4%) pour ceux tournés vers les environnements dédiés.

A eux seuls, les fournisseurs de services (opérateurs cloud et télécoms, MSP, etc.) ont acheté pour 22,6 Md$ de serveurs et de systèmes de stockage au deuxième trimestre 2022, soit 19,7% de plus qu'un an auparavant. IDC s'attend à ce que leurs investissements soient portés à 88,3 Md$ (+13,9%) sur l'ensemble de l'année 2022. De leur côté, les dépenses trimestrielles des autres profils de clients (entreprise, secteur public, etc.) ont progressé de 18,5%.

Un marché à 134 Md$ en 2026

A plus long terme, la progression du marché des infrastructures cloud restera forte, quoique qu'inférieure à celle qu'il connaît actuellement. IDC table sur un taux de croissance annuelle moyen de 12% entre 2021 et 2026. Cette dernière année, les dépenses devraient ainsi se chiffrer à 134 Md$, soit 67% de l'ensemble de la valeur du marché global des serveurs et du stockage. En comparaison, les dépenses en infrastructures non-cloud devront se contenter d'une hausse annuelle moyenne de 0,2% pour atteindre 63,4 Md$ en 2026.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

iPaaS : au coeur des convergences du SI

iPaaS : au coeur des convergences du SI

A l'heure où les données migrent de plus en plus dans le cloud public, les entreprises se doivent de contrôler leurs flux, de les préparer, de les intégrer et de les connecter...

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

Publicité