Help Mobile amène les revendeurs IT sur le marché du SAV pour mobiles

Les centres Help Mobile en France

Les centres Help Mobile en France

Lancé début octobre par Marc Astorga, président de Valcard-SAS et ancien membre du cabinet KPMG, Help Mobile permet aux revendeurs et aux réparateurs IT d'offrir à leurs clients un service de réparation de mobiles et tablettes.

« Quand leur tablette ou leur smartphone tombent en panne, les gens vont instinctivement chez le réparateur ou revendeur IT le plus proche alors qu'ils ont rarement les compétences pour les remettre en marche », raconte Marc Astorga. Avec Help Mobile, le président de Valcard-SAS entend fournir à des partenaires adhérents un chaîne complète de réparation de smartphones et de tablettes. Il rajoute d'ailleurs qu'aujourd'hui « monter un ou plusieurs ateliers de réparation dans ses magasins n'est pas forcément rentable ». Help Mobile est réparateur agréé auprès de Samsung, Sony, BlackBerry, Apple, Motorola et LG. A noter que la firme de Cupertino propose également des services de réparation dans ses magasins.

Lorsqu'un smartphone ou une tablette cesse de fonctionner, leur propriétaire peut la porter dans un des 71 centres Help Mobile ouverts début octobre dans toute la France. Un diagnostic sera effectué en magasin, puis le terminal sera envoyé au centre de réparation du prestataire, à Bordeaux. Celui-ci s'engage à le retourner sous trois jours via un accord avec Chronopost. Durant ce laps de temps, le client recevra un appareil de rechange, fourni par Help Mobile. Une fois le terminal retourné, son propriétaire bénéficie d'une garantie de trois mois pièces et main d'oeuvre. Toutes les réparations sont d'ailleurs faites avec des éléments neufs d'origine.

En plus de ses services de réparation, Help Mobile propose également, toujours par la voie de ses adhérents, de racheter les mobiles, fonctionnels ou non.

« On veut des gens motivés »

L'adhérence au réseau Help Mobile est gratuite mais Marc Astorga insiste bien sur le fait qu'il veut des gens « motivés et investis ». Lors de leur arrivée dans le réseau, les partenaires recevront un kit complet composé d'un benchmark pour évaluer les pannes, de mobiles de courtoisie et de différents goodies pour les clients (housse, carte PVC, etc). Sur chaque réparation effectuée, l'adhérent recevra une commission dont le montant n'a pas été communiqué.

Aujourd'hui, Help Mobile compte déjà 71 points de proximité en France et début novembre, le réseau s'enrichira de 40 adhérents. Mais Marc Astorga ne compte pas s'arrêter là et se montre confiant pour l'avenir. Il espère atteindre les 400 centres Help Mobile fin 2014.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité