Huawei lancera ses Mate 20 et 20 Pro en France le 26 octobre

Le Mate 20 Pro de Huawei se distingue notamment du Mate 20 par la forme de son encoche, plus large. (Crédit : Huawei)

Le Mate 20 Pro de Huawei se distingue notamment du Mate 20 par la forme de son encoche, plus large. (Crédit : Huawei)

Même si les versions 2018 des mobiles Mate de Huawei tentent de se démarquer des modèles précédents, les nouveaux Mate 20 et Mate 20 Pro conservent l'esprit du P20 Pro et profitent toujours de l'élan qu'il avait suscité.

La sortie des modèles Mate 20 et Mate 20 Pro de Huawei est prévue dans une semaine, le 26 octobre, et on peut déjà les commander auprès des principaux opérateurs français et revendeurs spécialisés. Le Mate 20 est affiché à 799 euros et le Mate 20 Pro à 999 euros. À la différence, certes minime, des précédents smartphones Mate de Huawei (et de la plupart des terminaux mobiles phares Pro et non-Pro de 2018), les deux modèles se distinguent nettement l'un de l'autre. Bien sûr, ils ont tous deux une encoche. Mais ils sont chacun à l'image des tendances mobiles divergentes qui ont marqué l'année 2018. Le premier affiche une encoche plus petite en forme de goutte, alors que le second affiche une encoche plus large. Le Mate 20 Pro, destiné à devenir le modèle phare du fabricant, se distingue aussi par l'ajout d'un mode de déverrouillage infrarouge semblable au 3D Face Unlock de l'iPhone X (et au-delà) et du récent Find X d'Oppo. Cela dit, les deux combinés bénéficient tous deux de nombreux ajouts intéressants. Par exemple, le Huawei Mate 20 Pro est doté d'un écran OLED et il offre une étanchéité conforme à la norme IP68. Et si le Mate 20 non-Pro n'offre pas le même niveau de résistance à l'eau ni le même nombre de pixels par pouce, il arbore une prise casque toujours bienvenue.


A droite, le Mate 20 Pro, à gauche, le Mate 20.

Le Mate 20 Pro est également le premier combiné équipé d'un capteur d'empreintes digitales sous l'écran. La fonction fait exactement ce à quoi on peut s'attendre. Elle remplace un capteur d'empreintes digitales physique, c'est-à-dire que quand on tape sur l'écran avec le doigt, le téléphone se déverrouille. Cette fonction offre toute la commodité et la sécurité d'un capteur d'empreintes digitales traditionnel sans conséquence ni sur le coût du facteur de forme, plus large, si sur le design. D'autres mobiles comme le Vivo Nex incluent la fonctionnalité. Mais, pour ce qui des options locales, le Huawei Mate 20 Pro est vraiment le premier dans son genre. Une dernière chose à préciser ici concerne la configuration de la caméra. Les modèles Mate 20 et Mate 20 Pro ne reprennent pas le triple objectif du P20 Pro, mais adoptent une nouvelle configuration 2x2. L'objectif monochrome du P20 a été remplacé par un objectif ultra grand-angle, ce qui renforce encore plus l'arsenal photographique déjà conséquent du Mate 20.

Mis à jour vers Android Pie

Comme le récent Galaxy Note de Samsung, le prix assez élevé du Mate 20 Pro de Huawei permet de dire qu'il ne conviendra pas à tous les publics. Il n'en reste pas moins que l'ensemble de fonctionnalités reste très riche et qu'il pourra séduire ceux qui recherchent ce qui se fait de mieux. Même si les modèles Mate 20 et Mate 20 Pro ont adopté le même type de corps en verre bombé que l'on trouve ailleurs. Le Mate 20 Pro bénéficie également d'une « finition hyper optique » unique qui protège le revêtement des marques de doigt et confère à l'appareil un toucher et une texture vraiment très lisse. L'avantage est subtil, mais il fait la différence quand on le compare à d'autres mobiles phares de l'année 2018. Pour le meilleur ou pour le pire, cette finition n'est proposée que pour le Mate 20 Pro de couleur bleue.

Mis à part leur profil plus fin, en terme d'usage, les Mate 20 Pro et Mate 20 ne semblent pas radicalement différents des P20 et P20 Pro précédents. Comme eux, le Mate 20 et le Mate 20 Pro tournent sur le skin EMUI de Huawei. Nos confrères qui ont eu l'appareil entre les mains confirment que l'expérience avec le P20 Pro n'est pas très différente. Bien sûr, il y en a une et elle est significative : le logiciel a été mis à jour vers Android Pie - ce qui signifie qu'il supporte des fonctions comme la navigation gestuelle. Malheureusement, si l'on cherche à utiliser les nouvelles fonctions de bien-être ajoutées à Android Pie, on risque d'être déçu. Et le SmartCare mis en avant par Huawei n'offre malheureusement aucune fonctionnalité réelle, si ce n'est le suivi des applications avec lesquelles on passe le plus de temps.

Huawei bien parti pour conserver son avance

Depuis son lancement plus tôt cette année, tous les constructeurs de smartphones ont essayé de rattraper le P20 Pro. Au 2ème trimestre, Huawei est passé devant Apple sur les ventes mondiales de smartphones (selon IDC), à la 2ème place derrière Samsung. Les Mate 20 et Mate 20 Pro devraient permettre à Huawei non seulement de conserver cette avance, mais aussi de la prolonger jusqu'en 2019. Comparativement aux nombreux smartphones haut de gamme sortis cette fin d'année, le Mate 20 et le Mate 20 Pro sont bien partis pour concourir au titre de « meilleurs smartphones de l'année ». Après le succès du P20 Pro, Huawei aurait pu facilement se reposer sur ses lauriers. Le fait que le constructeur sorte deux nouveaux modèles donne confiance sur les évolutions à venir.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité