Huitième semestre de croissance continue pour SQLI

SQLI a été portée par une croissance stable à deux chiffres au cours des deux premiers trimestres de 2018.

SQLI a été portée par une croissance stable à deux chiffres au cours des deux premiers trimestres de 2018.

Le groupe de services français SQLI a dégagé des facturations en hausse de 13% au premier semestre 2018. Les acquisitions qu'il a réalisées hors de l'Hexagone ont largement contribué à ce résultat.

Grâce à des croissances strictement égales au premier et au deuxième trimestre, SQLI a clos le premier semestre 2018 sur un chiffre d'affaires de 115,7 M€, soit 13% de plus qu'à la même période l'an passé (+1% à périmètre constant). C'est le huitième trimestre consécutif de progression qu'affiche le groupe français qui a pu compter sur une bonne dynamique à l'international (+51% à 40,5 M€) entre janvier et juin derniers. Elle lui a permis de contrebalancer une situation compliquée en France. Son agence parisienne a en effet particulièrement souffert d'une forte tension sur ses effectifs qui a contribué à porter le turn-over de l'ensemble du groupe à 26,8% au premier trimestre. La rotation totale des effectifs a été ramenée à 25% au deuxième trimestre et abaissée de 10 points sur la même période en ce qui concerne spécifiquement l'agence de Paris.

La part de l'international passe à 35% du CA

Si l'international pèse aujourd'hui 35% des facturations de SQLI, c'est aussi et surtout parce que l'entreprise consolide désormais dans ses comptes les activités de Star Republic (Suède) et d'Osudio (Benelux, Danemark, Allemagne), deux sociétés respectivement rachetées en mai et septembre 2017. SQLI est désormais présente dans 13 pays et continue « d'explorer des opportunités de croissance externe » en Europe du Nord. Elles viendront s'ajouter à la reprise déjà annoncée de l'allemand Codelux.

Pour l'ensemble de 2018, SQLI espère dégager 240 M€ de facturations contre 212 M€ en 2017. L'objectif sera notamment atteint grâce à la hausse du taux journaliser moyen de l'ESN qui a grimpé de 4% à 586 € au premier semestre de cette année. De son côté, l'EBITDA de SQLI devrait dépasser les 23 M€ contre 13,2 M€ un an plus tôt.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité