IBM et Deloitte s'associent pour combiner analyse prédictive et expertise financière

IBM et Deloitte cherchent aussi comment l’analyse big data peut aider les entreprises à mieux anticiper leurs facteurs de risque. (Crédit D.R.)

IBM et Deloitte cherchent aussi comment l’analyse big data peut aider les entreprises à mieux anticiper leurs facteurs de risque. (Crédit D.R.)

Les deux entreprises font le pari que les ordinateurs peuvent mieux et plus rapidement que les êtres humains, comprendre les arcanes de la réglementation financière.

Dans le cadre d'un partenariat continu, IBM et Deloitte ont mis au point un système capable d'analyser les réglementations gouvernementales relatives aux questions financières et de les comparer aux propres cadres mis en place par les entreprises afin qu'elles puissent répondre de façon adaptée à la complexité de ces règlementations. Les entreprises du secteur financier et d'autres secteurs pourront ainsi disposer de techniques d'analyse de données avancées pour améliorer leurs pratiques autour de la gestion des risques. Cette dernière repose sur une bonne compréhension des risques, savoir comment les réduire et mettre en évidence les faiblesses d'un projet d'entreprise. Elle implique de pouvoir identifier les circonstances qui pourraient nuire à un projet, et d'évaluer le coût financier d'un tel risque pour l'entreprise.

Ces dernières années, les entreprises subissent une pression toujours plus forte des gouvernements, des actionnaires et du public, et elles doivent livrer toujours plus d'informations sur la façon dont elles évaluent les risques potentiels et en rendre compte. Depuis, beaucoup d'éditeurs de logiciels d'entreprise comme SAP, Oracle et SAS, leur proposent des packs de gestion des risques pour les aider à répondre à ces contraintes.

Des compétences complémentaires  IBM et Deloitte pensent que les progrès récents réalisés dans l'analyse des données et dans l'informatique cognitive peuvent aider l'entreprise à mieux comprendre et à mieux rendre compte des facteurs de risque. C'est pourquoi les deux sociétés ont créé un service de conformité et de contrôle réglementaire qui exploite certaines de ces nouvelles technologies. Le service mis en place par IBM et Deloitte repose sur la très grande expérience acquise par Deloitte dans la veille réglementaire, associée aux capacités cloud d'IBM et aux techniques d'analyse de données big data. Le service va notamment s'appuyer sur l'informatique cognitive de Watson développée par IBM pour analyser les règlements paragraphe par paragraphe, afin de permettre aux entreprises de savoir si leurs propres cadres sont conformes à la terminologie règlementaire.

Cette analyse pourrait permettre de réduire les coûts occasionnés par les mises en conformité des nouvelles exigences réglementaires, comme ce fût le cas pour la loi US Dodd-Frank Wall Street Reform et du Consumer Protection Act adoptés en 2010 pour apporter plus de transparence aux services financiers américains. Selon IBM, une part toujours plus élevée des budgets informatiques des services financiers sert à répondre à ces modifications règlementaires.

Mieux anticiper les risques Les deux partenaires cherchent également comment l'analyse big data peut aider les entreprises à mieux anticiper leurs facteurs de risque, en combinant l'expertise financière de Deloitte avec les technologies d'analyse prédictive d'IBM. Aujourd'hui, un grand nombre de données non structurées - ou des données qui ne résident pas dans une base de données traditionnelle - ne sont pas prises en compte dans l'évaluation des risques. C'est le cas par exemple des messageries d'entreprise, des réseaux sociaux, ou des serveurs de logs. IBM et Deloitte pensent qu'en agrégeant et en analysant ces données en temps réel, il sera possible d'anticiper sur des événements et des risques à venir.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité