IDC anticipe un rebond sur le marché des mobiles en 2021

Si les ventes de PC portables ont explosé en 2020, ce n'est pas le cas des mobiles avec une baisse de 5,9%. (Crédit Samsung)

Si les ventes de PC portables ont explosé en 2020, ce n'est pas le cas des mobiles avec une baisse de 5,9%. (Crédit Samsung)

Après année morose, un rebond est attendu en 2021 sur le marché des smartphones. Cela ne devrait pas permettre de récupérer la baisse globale des livraisons de 5,9 % subie en 2020, à 1,3 milliard d'appareils, mais la demande va augmenter et la reprise du marché devrait s'accélérer.

Plusieurs signes montrent que le marché mondial des smartphones rebondira en 2021 dans un sursaut post-pandémie de Covid-19. Et ce, malgré un déclin général du marché l'an dernier. Au quatrième trimestre 2020, ce marché a connu une hausse des livraisons d'appareils de 4,3 % en glissement annuel, pour atteindre 385,9 millions d'unités, après un recul général de 5,9 % des livraisons l'an dernier, à 1,3 milliard d'appareils. Cependant, d'après le dernier rapport trimestriel Worldwide Quarterly Mobile Device Tracker publié par le cabinet IDC, malgré ces résultats, il est peu probable que le marché parvienne à récupérer cette baisse en 2021.

Néanmoins, le vice-président du programme, Ryan Reith, a déclaré que les perspectives de reprise du marché étaient si fortes que c'était comme si rien ne s'était passé l'an dernier. « La majorité du monde est soit en confinement, soit en attente d'un retour à la vie normale, mais les ventes de smartphones rebondissent comme si de rien n'était », a-t-il déclaré. « Ce constat montre l'importance des smartphones dans la vie de chacun et permet de voir que la demande est solide sur ce marché. Alors que le monde essaye de sortir de la pandémie, IDC pense que la demande va augmenter et que la reprise du marché va s'accélérer ».

Un confinement après l'autre  Selon la directrice de recherche du programme, Nabila Popal, une multitude de facteurs peuvent expliquer cette reprise, y compris le fait que les vendeurs se préparent à poursuivre leurs activités en cas de nouveau confinement. « Un autre impact du confinement, c'est que les gens dépensent moins dans les loisirs, les voyages et les restaurants - et c'est le marché des smartphones qui en bénéficie », a-t-elle déclaré. En outre, cette demande latente, plus la stimulation permanente sur l'offre 5G, les promotions agressives, la popularité des mobiles bon marché ou moyenne gamme et le rétablissement de la chaîne d'approvisionnement des smartphones sont également des facteurs qui devraient jouer un rôle dans la reprise.

Parmi les principaux vendeurs, Apple a repris la première place ce trimestre, avec 90,1 millions d'appareils expédiés, soit le plus grand volume d'expéditions sur un trimestre, d'après IDC. Parallèlement, Xiaomi a connu la plus forte croissance trimestrielle de ses livraisons, puisque le constructeur chinois a expédié 32 % d'appareils en plus par rapport à l'année précédente, pour atteindre 43,3 millions d'expéditions. Sur l'année civile, Apple se classe également en tête, avec 206,1 millions d'expéditions, suivi par Samsung avec 266,7 millions et par Xiaomi avec 147,8 millions d'appareils expédiés.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité