IDC revoit à la baisse ses prévisions de livraisons de smartphones pour 2023

Samsung propose depuis quelques années des smartphones pliables, à l'image du Galaxy Z Flip4 disponible au prix de 1 110 €. (crédit : Samsung)

Samsung propose depuis quelques années des smartphones pliables, à l'image du Galaxy Z Flip4 disponible au prix de 1 110 €. (crédit : Samsung)

Le marché des smartphones devrait reculer de 1,1 % cette année, un revirement par rapport à la précédente projection d'IDC qui portait sur une croissance de 2,8 %.

Du fait de « la faiblesse de la demande et des défis macroéconomiques actuels », les attentes concernant les expéditions mondiales de smartphones ont été revues à la baisse. Le marché prévoyant dorénavant une diminution de 1,1 % en 2023, à 1,2 milliard d'unités. La prévision du cabinet d'études IDC est assez éloignée de sa projection précédente, qui tablait sur une croissance de 2,8 %. « La véritable reprise du marché ne devrait pas se produire avant 2024, date à laquelle IDC prévoit une augmentation de 5,9 % d'une année sur l'autre, suivie d'une faible progression à un chiffre pour atteindre un taux de croissance annuel (TCAC) de 2,6 % sur cinq ans », affirme le cabinet d'études.

2023, une année charnière

Selon Nabila Popal, directrice de recherche au sein du département Mobility and Consumer Device Trackers d'IDC, les équipementiers OEM devraient être « assez prudents » cette année en raison de la hausse des coûts et d'une demande des consommateurs difficile à anticiper. « Malgré quelques bonnes nouvelles en provenance de Chine, notamment la réouverture récente du pays, l'incertitude et le manque de confiance persistent et incitent toujours à la prudence », déclare-t-elle. Pour sa part, Anthony Scarsella, directeur de recherche au sein de l'unité Mobility and Consumer Device Trackers d'IDC, estime que « l'année 2023 sera divisée en deux », avec la poursuite, au premier semestre, du déclin observé au quatrième trimestre 2022. Suivit d'une reprise au troisième trimestre qui devrait entrainer une croissance à deux chiffres au dernier trimestre de l'année. « La commercialisation d'un grand nombre de smartphones haut de gamme, lancés généralement au second semestre, atténuera le déclin sur l'année complète », précise M. Scarsella.

IDC reste optimiste sur le long terme

La vision à plus long terme reste cependant optimiste. Nabila Popal estime ainsi que la situation devrait se retourner l'année prochaine. « Nous restons convaincus que le marché mondial renouera avec la croissance en 2024. L'envie, refoulée, de s'offrir de nouveaux smartphones qui existe sur les marchés développés conjuguée à une bonne marge de pénétration de ces produits sur les marchés émergents devraient entrainer une croissance stable à long terme », explique-t-elle.

Par ailleurs, selon IDC, le prix de vente moyen (PVM) des smartphones, passé rapidement de 334 $ en 2019 à 415 $ en 2022, devrait commencer à diminuer cette année pour atteindre 376 $ d'ici à la fin de la période de prévision. A noter que les smartphones compatibles 5G devraient représenter 62 % de toutes les expéditions en 2023, jusqu'à atteindre 83 % d'ici à 2027. La demande de mobiles pliables augmentera également, atteignant près de 22 millions d'unités cette année, soit une augmentation de 50 %. « Ce segment va continuer à croître à mesure que les coûts diminuent et que davantage de constructeurs lancent ce facteur de forme, comme nous avons pu le voir cette semaine au Mobile World Congress, avec les multiples lancements de smartphones pliables Android », estime IDC.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

2024, l'année de Windows 11

2024, l'année de Windows 11

Si le parc de PC dans les entreprises françaises fonctionne encore majoritairement sous Windows 10, Microsoft a toutefois fixé la fin de son support le 14 octobre 2025....

Publicité