Impression : 2022 commence sur un recul des livraisons de 16,3% en Europe de l'Ouest

Le marché de l’impression en Europe de l’Ouest remonte peu à peu la pente bien que les fabricants ne sont pas en mesure de répondre à la demande à cause des problèmes sur la chaine d'approvisionnement. (Crédit Photo : DR)

Le marché de l’impression en Europe de l’Ouest remonte peu à peu la pente bien que les fabricants ne sont pas en mesure de répondre à la demande à cause des problèmes sur la chaine d'approvisionnement. (Crédit Photo : DR)

En dépit d'une baisse importante du nombre d'imprimantes et de MFP commercialisés au premier trimestre, le chiffre d'affaires du marché de l'impression en Europe de l'Ouest est parvenu à croître légèrement.  Les volumes restent par ailleurs supérieurs à ce qu'ils étaient avant la pandémie de Covid.

Intervenu soudainement au troisième trimestre 2021, le retournement à la baisse du marché de l'impression en Europe de l'Ouest se poursuit depuis. Après s'être contractées de 21,5% cours de cette période, puis de 28,6% lors des trois mois suivants, les livraisons d'imprimantes et de MFP ont encore reculé de 16,3% au premier trimestre 2022, selon IDC. Elles ont ainsi représenté 4,3 millions d'unités (à 74% des produits jet d'encre), contre 5,15 millions d'unités un an auparavant. A l'époque, la progression des ventes avait atteint 18,6%, constituant un point de comparaison relativement haut qui a joué négativement sur l'évolution du marché au début de cette année.

L'inflation vient renchérir les prix

Néanmoins, cet effet de base n'explique pas à lui seul la décroissance des expéditions de systèmes d'impression. Il se conjugue avec des problèmes de chaîne d'approvisionnement qui durent depuis plusieurs trimestres maintenant et qui empêchent une bonne partie des fabricants de répondre à la demande en imprimantes et MFP, en toners et en cartouches d'encre. Depuis peu, le papier vient allonger cette liste, en particulier dans le domaine de l'impression, tandis que l'inflation qui s'installe fait grimper les prix sur tous les segments.

En dépit de ces difficultés et du recul des livraisons qu'elles ont contribué à engendrer, le tableau est moins qu'il n'y paraît pour le marché de l'impression à l'ouest du vieux continent. Notamment parce que le chiffre d'affaires trimestriel du secteur a légèrement progressé (+1,45) par rapport au début 2021 pour se situer à 2,1 Md$. En outre, le nombre d'équipements commercialisés entre janvier et mars est exactement le même qu'au premier trimestre 2020, soit avant que la pandémie de Covid-19 n'éclate.

Croître en volumes est possible pour certains constructeurs

Par ailleurs, certains fabricants ont connu une croissance significative en misant sur ou plusieurs facteurs : amélioration de la stratégie de commercialisation, nouveau plan tarifaire, gestion efficace de la chaîne d'approvisionnement, offre tout simplement adaptée la demande des entreprises et des particuliers... Avec la fin des confinements et le retour des salariés dans les bureaux au moins une partie du temps, nombre de fabricants vont désormais refocaliser leur attention sur les produits office après avoir mis l'accent sur les équipements grand public. Capter ces opportunités sur le segment   professionnel ne se fera toutefois pas sans mal, puisque les problèmes de disponibilité des produits vont continuer de se poser.

Un recul supérieur à la moyenne européenne en France

Dans l'Hexagone, le nombre de systèmes d'impression commercialisés a diminué de 18,7% d'une année à l'autre au premier trimestre 2022. Il a ainsi perdu 185 000 unités pour se situer à 803 000 unités. Un chiffre inférieur de seulement 26 000 MFP et imprimantes par rapport au premier trimestre 2020. Tous les segments du marché ont reculé en volumes, à l'exception de celui du jet d'encre. Il est resté au même niveau qu'un an auparavant, la demande en appareils d'entrée de gamme étant restée forte et celle en équipement jets d'encre professionnels ayant augmenté au cours de la période correspondante.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité