Infrastructures cloud : la hausse des prix d'achat moyens sauve la croissance

Les hyperscalers et les fournisseurs de services managés ont investi 24,1 Md$ dans des serveurs et des systèmes de stockage pour infrastructures cloud au deuxième trimestre 2023, soit 7,1 % de plus qu'à la même période l'an dernier. (Crédit photo : Google)

Les hyperscalers et les fournisseurs de services managés ont investi 24,1 Md$ dans des serveurs et des systèmes de stockage pour infrastructures cloud au deuxième trimestre 2023, soit 7,1 % de plus qu'à la même période l'an dernier. (Crédit photo : Google)

Les revenus du marché mondial des infrastructures cloud ont progressé de 7,9 % au premier trimestre 2023, en dépit d'une chute des volumes de 23,2 %. C'est l'évolution de la demande vers des configurations plus robustes qui maintient la valeur en croissance.

Habituées aux fortes croissances, les dépenses mondiales en serveurs et systèmes de stockage dédiés aux infrastructures cloud ont perdu de leur superbe. Selon IDC, elles ont représenté 24,96 Md$ au deuxième trimestre 2023, soit seulement 7,9 % de mieux qu'à la même période de l'an dernier. Il faut remonter au troisième trimestre 2021 pour trouver un marché en progression de moins de 10 %. L'appréciation relativement faible du chiffre d'affaires enregistré entre avril et juin derniers tient à une fort recul de la demande. Cette dernière s'est traduite par chute des ventes en volume de 23,2 %, contrebalancée, en valeur, par une hausse du prix de vente moyen. « Les dépenses en infrastructures cloud évoluent vers des configurations de serveurs plus robustes, capables de supporter des charges de travail plus complexes et de nouvelles initiatives en matière d'IA », explique Juan Pablo Seminara, analyste chez IDC.

Les achats des entreprises et des administrations en berne

Ces achats de serveurs dotés de GPU plus puissants qu'à l'accoutumé sont principalement à mettre sur le compte des hyperscalers. Avec les fournisseurs de services managés, ces derniers ont investi 24,1 Md$ dans des serveurs et des systèmes de stockage pour infrastructures cloud au deuxième trimestre 2023, soit 7,1 % de plus qu'à la même période l'an dernier. Dans le même temps, les dépenses de même nature des entreprises et des administrations se sont repliées de 6,9 %. De fait, il n'est pas très surprenant que les achats destinés aux infrastructures cloud dédiées aient baissé de 4,9 % à 6,7 Md$ au cours du trimestre écoulé. Elles sont, le plus souvent, le fait des entreprises et des administrations. De la même façon, il n'est pas plus étonnant que les investissements dédiés aux infrastructures partagés aient gonflé de 13,7 % à 17,9 Md$, puisque ceux-ci sont majoritairement consentis par les hyperscalers et les fournisseurs de services managés.

Près de 11 % de croissance promis au marché en 2023

Malgré la forte baisse en unités du marché des infrastructures cloud au deuxième trimestre 2023, IDC estime que les perspectives de dépenses pour 2023 restent positives, la croissance étant centrée sur l'attente de prix de vente conseillés plus élevés pour le reste de l'année. Pour l'ensemble de l'exercice en cours, le cabinet d'études s'attend à ce que le secteur dégage une progression de 10,6 % à 101,4 Md$. Elle viendra principalement des ventes pour infrastructures cloud partagées (+13,5 % à 72 Md$) qui dépasseront largement les ventes pour infrastructures cloud dédiées (+4,1 % à 29,4 Md$). Dans le même temps, les achats de serveurs et de systèmes de stockage non-tournés vers les environnements cloud devrait se replier de 7,9 % à 58,5 Md$.

70 % du marché orientées vers les infrastructures cloud partagées en 2027

À plus long terme, IDC prédit au marché mondial des infrastructures cloud une progression moyenne de 11,3 % par an jusqu'en 2027. Cette année-là, ses revenus devraient se situer à 156,7 Md$. Sur la même période de temps, les ventes d'équipements pour infrastructures cloud partagées devraient enregistrer une hausse de 11,6 % par an pour terminer à 109,7 Md$ en 2027. La croissance devrait atteindre 10,7 % par an pour les infrastructures cloud dédiées, dont le chiffre d'affaires devrait se situer à 47 M$ dans 5 ans.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

2024, l'année de Windows 11

2024, l'année de Windows 11

Si le parc de PC dans les entreprises françaises fonctionne encore majoritairement sous Windows 10, Microsoft a toutefois fixé la fin de son support le 14 octobre 2025....

Publicité