Infrastructures cloud : la hausse des prix sauve la croissance en valeur du marché

IDC prévoit que les dépenses mondiales en infrastructure cloud vont enregistrer une croissance annuelle moyenne de 10,6 % entre 2022 et 2027. Cette dernière année, elles devraient ainsi atteindre 152 Md$ et représenter 68,8 % des dépenses totales en serveurs et en stockage. (Crédit : Equinix)

IDC prévoit que les dépenses mondiales en infrastructure cloud vont enregistrer une croissance annuelle moyenne de 10,6 % entre 2022 et 2027. Cette dernière année, elles devraient ainsi atteindre 152 Md$ et représenter 68,8 % des dépenses totales en serveurs et en stockage. (Crédit : Equinix)

Les volumes d'achats d'infrastructures cloud ont reculé de 23 % au troisième trimestre 2023. En dépit de cette baisse, les revenus du marché ont continué de progresser de près de 3 %, sous l'effet du développement des ventes de serveurs équipés de GPU.

La croissance des investissements consacrés au déploiement d'infrastructures cloud a subi un nouvel affaiblissement. IDC estime qu'au troisième trimestre 2023 les achats de solutions de stockage et de serveurs destinés à ces environnements ont représenté 25,4 Md$ dans le monde, soit une progression de seulement 2,9 % d'une année sur l'autre. En comparaison, la hausse des dépenses s'était établie à +25 % à la même période en 2022. Son niveau est ensuite descendu à 16,3 % lors des trois mois suivants, à 14,9 % au cours du premier trimestre 2023, puis à 7,9 % au deuxième trimestre de l'année passée. Et si la croissance en valeur du marché des infrastructures cloud reste jusqu'ici positive, c'est grâce au renchérissement du prix moyen des produits, principalement induit par un développement des ventes de serveurs équipés de GPU aux hyperscalers. Il a permis de contrebalancer le recul de 23,9 % des volumes entre juillet et septembre derniers.

63 % des achats d'infrastructures orientés vers le cloud

Le cloud n'en reste pas moins un débouché de plus en plus essentiel pour les fournisseurs d'infrastructures, puisque leurs ventes d'équipements destinés aux environnements traditionnels sont en souffrance. Au troisième trimestre 2023, elles ont reculé de 8,2 % à 14,9 Md$. De fait, le segment des infrastructures cloud pèse désormais 63 % de la valeur du marché global des infrastructures IT, contre 58,72 % au troisième trimestre 2022. La différence de dynamique entre les deux mondes tient notamment au fait que « les dépenses en infrastructure cloud continuent de s'orienter vers des configurations robustes, capables de supporter des charges de travail plus complexes et de nouvelles initiatives en matière d'IA », explique Juan Pablo Seminara, analyste chez IDC.

C'est du segment des environnements partagés que le marché des infrastructures cloud a tiré sa croissance au troisième trimestre 2023. Sur la période, le premier a dégagé 7,2 % de progression pour représenter 18,5 Md$ de chiffre d'affaires. Ces investissements ont été principalement réalisés par les fournisseurs de services hébergés, dont les dépenses trimestrielles en infrastructures cloud de tous types ont gagné 1,7 % à 24,9 Md$. Dans le même temps, les revenus issus des achats d'infrastructures cloud dédiées se sont repliés de 7,2 % à 6,9 Md$. Ils proviennent souvent des dépenses consenties par les entreprises n'exerçant pas le métier de fournisseurs de services hébergés. Les achats d'infrastructures cloud de ces dernières ont chuté de 6,3 % à 15,4 Md$ entre juillet et septembre derniers.

Les dépenses devraient dépasser les 100 Md$ en 2023

Pour l'ensemble de l'année 2023, IDC prévoit que les dépenses en infrastructure cloud augmenteront de 9,7 % par rapport à 2022. Elles représenteraient alors 100,6 milliards de dollars. Parallèlement, les achats d'infrastructures non-cloud devrait diminuer de 7,7 % pour atteindre 58,7 milliards de dollars. Ceux orientés vers les infrastructures cloud partagées devraient croître de 13,9 % d'une année sur l'autre pour atteindre 72,2 Md$, tandis que les investissements en infrastructures cloud dédiées devraient rester stables (+0,3 %) en 2023 et atteindre 28,3 Md$.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

2024, l'année de Windows 11

2024, l'année de Windows 11

Si le parc de PC dans les entreprises françaises fonctionne encore majoritairement sous Windows 10, Microsoft a toutefois fixé la fin de son support le 14 octobre 2025....

Publicité