Jabra refond son management en Europe du Sud

Adriano Palomba, le nouveau directeur des ventes indirectes de Jabra pour l'Europe du Sud

Adriano Palomba, le nouveau directeur des ventes indirectes de Jabra pour l'Europe du Sud

Le fabricant de solutions de communication mains libres modifie sensiblement son organigramme avec quatre nominations au sein de sa structure de management en Europe du Sud. Marque déposée de GN Netcom, Jabra a promu Adriano Palomba au poste de directeur des ventes indirectes et des alliances stratégiques pour l'Europe du Sud. Présent depuis huit années chez le constructeur, le nouveau responsable channel occupait jusqu'ici le poste de directeur des opérations pour l'Europe du Sud.

Nouvelle arrivante au sein de l'entreprise, Vanessa Bachet Krief devient quant à elle responsable du marketing de Jabra pour l'Europe du Sud. Elle était précédemment responsable marketing OEM de Microsoft France. Autre ex-collaborateur de l'éditeur, dont il fut le responsable partenaires pour la solution Lync, Laurent Bealu prend les rênes des ventes grands comptes de Jabra en Europe du Sud. L'homme faisait déjà partie des équipes du fabricant depuis 2012 en tant que responsable des ventes grands comptes pour la France.

Dernier de la liste, mais pas nécessairement des moindres, Mauro Caule est promu responsable comptes internationaux pour l'Europe du Sud. Entré chez Jabra en 2009 en tant qu'ingénieur des ventes, il a été ensuite promu responsable grands comptes en Italie avant de prendre cette responsabilité sur un territoire plus large.

Par F.A.
Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité