Janvier - Grignoté par les OS alternatifs, Windows domine toujours le marché - - C'est en août 2009 que le système d'exploitation de..." />

Janvier - Grignoté par les OS alternatifs, Windows domine toujours le marché

Selon le cabinet Net Applications qui mesure, via ses robots Internet, le nombre de systèmes d'exploitation utilisés dans le monde, Microsoft Windows continue globalement à perdre des parts de marché - un tiers de point en moins environ le mois dernier - alors même que le nouveau Seven grossit d'un nombre d'utilisateur très conséquent pour le deuxième mois consécutif.

C'est en août 2009 que le système d'exploitation de Microsoft a commencé à perdre des points, terminant l'année à 92,2%, soit une baisse de 0,3 point. Comme en 2008, le déclin de Windows s'est accéléré durant le second semestre : il avait perdu alors 1,2 point, soit beaucoup plus que les 0,5 point abandonnés au cours des six premiers mois de 2009. En 2008, Windows a également perdu deux fois plus de parts marché entre juillet et décembre qu'au cours des six mois précédents. Mais ce glissement ne signifie pas que Windows est en danger et encore moins qu'il est sur le point de perdre son emprise sur le marché des systèmes d'exploitation. Ainsi, Net Applications a calculé qu'une baisse, au rythme des 24 derniers mois, maintiendrait Windows dans sa position dominante pour encore 27 ans. En novembre comme en décembre, Windows XP et Vista ont perdu des parts de marché, alors que Seven a gagné du terrain. Mais l'analyse fait apparaître que, contrairement à novembre, Windows 7 a été incapable de compenser la baisse des anciens systèmes d'exploitation de Microsoft en décembre et de Windows XP notamment qui a glissé de 1,3 points sur cette période. C'est le deuxième plus mauvais mois de baisse pour XP, qui avait déjà atteint un record en novembre, avec 1,4 points en moins. Vista a fini à 17,9% quant à lui, perdant 0,7 point sur le seul mois de novembre. Avec 2 points de moins en décembre, Vista accuse sa troisième baisse au cours des quatre derniers mois. Et cette tendance a de forte chance de se confirmer sur la durée, puisque les utilisateurs abandonnent progressivement Vista pour le remplacer par Windows 7.

Un renouvellement raté avec Vista


Selon Net Applications, l'essentiel des pertes de Microsoft depuis le lancement de Windows 7 le 22 octobre dernier sont plutôt le fait de Windows XP. Cet OS, vieux de huit ans, a en effet perdu 2,7 points au cours des deux derniers mois, tandis que Vista n'a perdu que 1 point. Le dernier OS de Microsoft a augmenté sa part de 1,7 points fin décembre, à 5,7%, ce qui signifie qu'environ 1 machine sur 18 connectée au Web fonctionnait sous Windows 7 pendant ce mois-là. Si le rythme des 60 derniers jours se confirme, Windows 7 pourrait crever le plafond des 7%, avec une avance de six mois sur Vista. Le 1er janvier 2010, Windows 7 a également franchi une étape importante: le système a en effet affiché 8% de part de marché sur une journée, dépassant le précédent record établi à 7,6% pour la journée du 27 décembre 2009. Si MacOS X d'Apple a fléchi pour le deuxième mois d'affilé, terminant décembre à 5,1% après une baisse statistiquement insignifiante de 0,01 point, l'OS s'est bien comporté la plupart des mois précédents. Comparativement, décembre n'est que le cinquième mois de 2009 durant lequel le système d'exploitation d'Apple affiche une perte. Linux, autre système concurrent de Microsoft, est également resté stable. Face à Windows mobile, les systèmes d'exploitation pour mobiles, y compris Android de Google et iPhone OS d'Apple ont bien occupé le terrain. Selon Net Application, cette répartition est devenue significative, puisqu'aujourd'hui, les systèmes d'exploitation pour mobiles pilotent 1,3% des matériels utilisés pour surfer sur le net. Selon le cabinet, ce sont les vrais gagnants de ces décomptes. Et même si leurs parts de marché restent faibles, - la plus grande part revient à la machine virtuelle multiplateforme Java Micro Edition, avec seulement 0,53%, suivie par l'iPhone avec 0,44% - les progressions mois par mois ont été très importantes dans certains cas. Ainsi du système d'exploitation Google Android, par exemple, qui a pris 56% entre novembre et décembre, pendant que le RIM OS et l'iPhone OS gagnait 22% et 20% respectivement.

Méthodologie de Net Applications

Net Applications estime le nombre de système d'exploitation utilisés en récoltant les données des machines qui se connectent à l'un des 40.000 sites de ses clients. Cela représente environ 160 millions de visiteurs uniques chaque mois. Les résultats sont ensuite pondérés en fonction notamment de la population ayant accès à l'Internet dans chaque pays. (Les données détaillées des statistiques du mois de décembre peuvent être consultées sur leur site Internet http://www.netapplications.com/)

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité