Juniper remplace son CEO par Rami Rahim

Exit Shaygan Kheradpir, place à Rami Rahim pour assurer la direction de Juniper sous la surveillance du conseil. (crédit : D.R.)

Exit Shaygan Kheradpir, place à Rami Rahim pour assurer la direction de Juniper sous la surveillance du conseil. (crédit : D.R.)

Après un an de services, Shaygan Kheradpir, le CEO de Juniper Networks, a été brutalement débarqué au profit de Rami Rahim, jusqu'à présent vice-président exécutif de l'équipementier.

Nous sommes heureux d'apprendre que - contrairement à qu'on nous avait dit la semaine dernière pour justifier l'absence de Shaygan Kheradpir à un évènement presse à Londres - ce dernier n'était pas malade mais tout simplement sur le départ. Le conseil d'administration de Juniper Networks vient en effet de confirmer l'éviction de son CEO, Shaygan Kheradpir, pour le remplacer par Rami Rahim, jusqu'à présent vice-président exécutif de l'équipementier. Shaygan Kheradpir a été poussé vers la sortie par le conseil d'administration de Juniper suite à un examen de « son leadership et de sa conduite dans le cadre d'une négociation particulière avec un client », a indiqué la compagnie dans un communiqué. « Le conseil d'administration et M. Kheradpir avaient des perspectives différentes sur ces questions», a déclaré Juniper dans son CP.

Shaygan Kheradpir avait été nommé CEO de Juniper il y a un an. Sous la pression des actionnaires attentifs, il a mis en oeuvre un « plan de restructuration » pour rationaliser les opérations de l'entreprise, réduire les coûts et apporter plus de dividendes aux actionnaires.

Rami Rahim, un vétéran chez Juniper

Avec 17 ans d'ancienneté, Rami Rahim fait figure de vétéran chez Juniper. Il était jusqu'à présent vice-président exécutif et directeur général de l'activité développement et innovation chez Juniper, en charge de la supervision de tous les programmes de recherche et de développement, de la stratégie, du développement et de la croissance sur le marché des entreprises. Il a également supervisé le développement continu de la technologie des puces dédiées (les Asics) et le système d'exploitation maison Junos. Rami Rahim a commencé chez Juniper comme l'employé n ° 32 et a travaillé comme ingénieur sur le premier produit de Juniper, le routeur M40. M. Rahim a également été l'un des architectes de la plate-forme MX, le routeur phare de l'équipementier.

Une note interne de Scott Kriens (président du conseil de Juniper), obtenue par nos confrères de Network World, indique que l'équipementier était devenu sceptique quand à la capacité de M. Kheradpir de continuer à assurer la direction de la compagnie. « Aujourd'hui, tout le monde ne nous voit pas comme un leader », écrit M. Kriens-Unis dans le mémo. « Bien que beaucoup de gens croient encore en nous, d'autres sont sceptiques, et nous leur avons donné une raison d'être. Alors que certains de nos problèmes sont ressentis par l'industrie des réseaux ensemble, certains sont rendus plus difficiles par des doutes sur Juniper et certains de ces doutes ont été provoqués par Juniper lui-même (...) Dans cette période d'opportunité, Juniper doit inspirer confiance, présenter un leadership clair, décisif et courageux à la tête de la société ». La conduite de M. Kheradpir était « incompatible avec ces attentes », a souligné M. Kriens.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité