L'adoption de la VoIP booste les résultats d'OpenIP

Dirigé par Laurent Silvestri, OpenIP veut plus que tripler son chiffre d'affaires d'ici 2021. (Crédit : OpenIP)

Dirigé par Laurent Silvestri, OpenIP veut plus que tripler son chiffre d'affaires d'ici 2021. (Crédit : OpenIP)

OpenIP, entreprise spécialisée dans les solutions de voix sur IP (VoIP), a publié ses résultats pour l'exercice 2018, clos au 31 décembre. En s'appuyant sur un solide réseau de revendeurs et d'opérateurs en marque blanche, la société a dégagé un chiffre d'affaires de 13,5 M€, en croissance de 25 % par rapport à l'année précédente.

Grâce à sa stratégie de ventes 100 % indirectes, OpenIP peut se targuer d'avoir réussi son exercice 2018, clos le 31 décembre dernier. Avec un chiffre d'affaires de 13,5 M€, l'opérateur spécialisé dans les solutions de VoIP (voix sur IP) enregistre une croissance de 24,9 % par rapport à 2017. Sa marge brute s'élève à 49,09 %, tandis que l'excédent brut d'exploitation grimpe de 450 %, à 1,2 M€.

OpenIP divise ses revenus en deux catégories, qui correspondent à ses deux types de partenaires. D'un côté, la division Revendeurs a généré un peu plus de 8 M€, un chiffre en augmentation de 14,6 %. 115 entreprises ont rejoint les rangs de cette division, ce qui porte le total à 865 revendeurs. Plusieurs facteurs ont favorisé le développement de ce segment : le succès de l'offre SIP Trunk Touch, l'accélération des ventes de fibre optique et surtout, celle de l'offre phare d'OpenIP en matière de communications unifiées, MetaCentrex. La division Opérateurs, de son côté, a réalisé un chiffre d'affaires de 5,4 M€, avec une nette progression de 44 %. Cela est notamment dû au lancement en mai 2018 des fonctions de personnalisation de la plateforme MyOpenIP. 89 opérateurs ont été recrutés l'an passé, pour un ensemble de 237 sociétés opérant en marque blanche.

50 M€ de revenus d'ici deux ans

La fin du réseau téléphonique commuté (RTC) profite au déploiement des solutions d'OpenIP, notamment dans la migration vers la VoIP et les applications de communications unifiées. Une tendance qui conforte l'entreprise dans ses grandes ambitions. D'ici 2021, elle souhaite atteindre la barre des 50 M€ de revenus, soit près de quatre fois plus que son chiffre d'affaire 2018.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité