L'emploi repart chez les PME de l'IT de Sophia-Antipolis

Située sur la commune de Valbonne, la technopôle de Sophia-Antipolis compte aujourd’hui plus de 1 400 entreprises. Crédit : D.R

Située sur la commune de Valbonne, la technopôle de Sophia-Antipolis compte aujourd’hui plus de 1 400 entreprises. Crédit : D.R

Sous l'effet du redémarrage de l'activité, les TPE et PME du numérique installées à Sophia-Antipolis ouvrent une vingtaine de postes aux ingénieurs en 2015, relève l'association Telecom Valley.

L'association Telecom Valley a noté une reprise des recrutements chez ses adhérents TPE et PME du numérique installés dans la technopôle de Sophia Antipolis. Cette année, une dizaine d'éditeurs de logiciels et de SSII situés dans la zone d'activité technologique du département des Alpes-Maritimes ont décidé de surfer sur la vague des créations d'emplois. Parmi ceux-ci figure Agilitech, une jeune pousse spécialisée dans les méthodes agiles, dont les offres visent des ingénieurs d'étude et développement (Java/JEE, C, C++ Python), des spécialistes des tests et de la validation, des analystes fonctionnels, ainsi que des consultants en MDM. Pour sa part, All4test, une société de conseil spécialisée dans le domaine du test et de la qualité logicielle depuis 2006, recherche des professionnels des tests et validation, tandis que Baylibre, une start-up développant des logiciels embarqués pour objets connectés, ouvre un poste d'ingénieur développeur en solutions Linux embarquées.

Des embauches de profils variés De son côté, CynSIS, éditeur d'un système destiné à structurer et à partager des données vitales en cas de catastrophe environnementale, entend recruter un directeur technique expérimenté ainsi qu'un ingénieur en développement confirmé. Sont également recherchés deux ingénieurs Java junior chez France Labs, un moteur de recherche Open Source, ainsi qu'un spécialiste en accessibilité du web et des normes WCAG2 chez Ludotic, un acteur du conseil en ergonomie. Figurent également au rang des recruteurs de la région, la SSII Quenvi, avec des offres ciblant des profils de développeurs (PHP5/MySQL/Javascript), de même que l'éditeur de solutions d'e-learning Teach On Mars qui recherche un développeur senior spécialiste d'Objective-C.

Créée il y a 24 ans, l'association Telecom Valley regroupe plus de 130 membres acteurs de l'économie numérique azuréenne et représente plus de 14 000 emplois en région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Fonctionnant en mode projets pilotés par des bénévoles et regroupés en commissions thématiques, elle stimule l'innovation technologique sur le territoire et accélère l'adoption des pratiques et des usages IT.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité