La Business Suite de SAP est disponible dans le cloud

La suite logiicielle analytique Business Suite de SAP est déployée en mode SaaS. Crédit: SAP

La suite logiicielle analytique Business Suite de SAP est déployée en mode SaaS. Crédit: SAP

L'éditeur d'ERP SAP s'est dit prêt à faire des marges plus faibles, le temps de la transition de ses clients vers une offre en mode hébergé. 

SAP envisage de rendre sa Business Suite disponible en mode cloud. L'éditeur d'ERP tente actuellement d'inciter les clients des versions on-premise de ses produits à faire la transition pour répondre en partie à la concurrence exercée par les fournisseurs des solutions SaaS «pure-play», tels que NetSuite, Worday et autres. La firme allemande a déjà mis en place un certain nombre de services dans le cloud, en proposant  un modèle d'abonnement à sa plateforme HANA, ainsi que des versions SaaS  des suites Business One ERP et Business Warehouse. Une version complète de sa suite analytique Business Suite tourne  désormais sur HANA Enterprise Cloud, mais ses prix et disponibilité n'ont pas été communiqués. 

3,5 Md$ tirés du cloud en 2017

L'éditeur a assuré que la disponibilité de sa Business Suite en mode cloud apportera  à ses clients une meilleure « flexibilité, un meilleur retour utilisateur et une vitesse d'innovation plus rapide ».  « Aujourd'hui constitue un grand pas en avant dans la transformation de SAP »,  a commenté Vishal Sikka,  directeur technique et membre du comité exécutif de l'entreprise. « Nous accentuons non seulement notre engagement dans le cloud avec de nouvelles offres concernant HANA, mais nous augmentons également le choix et la simplicité de son déploiement », a-t-il ajouté.  


SAP  a également souligné la récente expansion mondiale de ses datacenters pour soutenir ses ambitions dans le cloud. Actuellement 16 centres de calcul  « in-memory centric » tournent  à travers le monde,  et  deux nouvelles installations  en  région Asie-Pacifique à Tokyo et Osaka ont été présentés ce  mois-ci.  Cette année, SAP a également annoncé ses projets en vue d'augmenter son chiffre d'affaires total pour atteindre 22 milliards de dollars en 2017. Ses revenus tirés de ses activités cloud devraient croître jusqu'à 3,5 milliards sur la période. Le conseil d'administration de l'éditeur d'ERP a également indiqué qu'il accepterait de faire de plus faibles marges, au moment de la transition de ses clients équipés de solutions sur site vers des applications cloud en mode hébergé.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité