La demande en services d'IA générative stabilise les résultats d'AWS

AWS rassure sur la stabilité de son chiffre d'affaires avec une croissance portée à 12 % pour son troisième trimestre. (Crédit : AWS)

AWS rassure sur la stabilité de son chiffre d'affaires avec une croissance portée à 12 % pour son troisième trimestre. (Crédit : AWS)

Alors qu'AWS tente de défendre sa position de premier fournisseur de cloud public, les concurrents rattrapent rapidement leur retard, avec un taux de croissance du chiffre d'affaires deux fois supérieur.

Au troisième trimestre 2023, la croissance du chiffre d'affaires d'AWS est restée stable, à hauteur de 12 %, soutenue par la demande de services d'IA générative, et ce, malgré une tendance des clients à optimiser leurs dépenses cloud. Ces derniers trimestres, la croissance du chiffre d'affaires du fournisseur cloud n'a cessé de baisser. La croissance de ce trimestre clos le 30 septembre est un signe de stabilité pour AWS, car elle a également affiché une croissance de 12 % au trimestre séquentiel précédent. Sur les précédents trimestres, on observe un déclin constant, passant d'une croissance robuste de 33 % au deuxième trimestre 2022 à une croissance de seulement 16 % au premier trimestre 2023. AWS a par ailleurs enregistré un chiffre d'affaires de 23,06 milliards de dollars pour ce troisième trimestre, même si l'entreprise est toujours confrontée à d'importants efforts d'optimisation des coûts de la part des clients par rapport à la même période de l'année dernière.

Mais, selon Andy Jassy, le CEO d'Amazon, cette tendance à l'optimisation des coûts a continué de s'atténuer « à mesure que de plus en plus d'entreprises déploient de nouvelles charges de travail nettes », liées principalement à l'IA et à l'IA générative. « Il faut dire que cette opportunité gigantesque et très substantielle que représente l'IA générative devrait rapporter des dizaines de milliards de dollars de revenus à AWS au cours des prochaines années », a déclaré Andy Jassy lors de la conférence téléphonique sur les résultats trimestriels avec les analystes, dont la transcription a été fournie par Seeking Alpha. « D'un trimestre à l'autre, les revenus d'AWS ont augmenté de 900 millions de dollars, car les clients se concentrent toujours sur la conduite de l'innovation et la mise en place de nouvelles charges de travail dans le cloud », a affirmé Brian Olsavsky, directeur financier d'AWS, lors de cette même conférence. En août, lors de l'annonce des résultats pour le trimestre précédent, l'entreprise avait prédit que le taux de croissance du chiffre d'affaires se stabiliserait après le deuxième trimestre.

Le résultat d'exploitation renoue avec la croissance

Pour ce trimestre, le résultat d'exploitation d'AWS a augmenté de 29 % en glissement annuel. Pour le trimestre séquentiel précédent, il a diminué de 6 % en glissement annuel. « Pour le trimestre clos en septembre, l'augmentation du résultat d'exploitation résulte principalement de la réduction des effectifs de l'entreprise au deuxième trimestre et à la lenteur persistante des embauches et des réembauches de postes vacants », a indiqué par ailleurs Brian Olsavsky. « Il y a également eu une forte maîtrise des coûts comme ceux liés à l'infrastructure ou ceux que l'on qualifie de non essentiels. Les prix du gaz naturel et d'autres coûts énergétiques ont également baissé au troisième trimestre », a-t-il ajouté.

« AWS reste confiant dans son portefeuille de clients puisqu'il a signé de nouveaux contrats en septembre, ce qui se reflétera dans les résultats du quatrième trimestre », a ajouté Brian Olsavsky. « Les services Amazon Bedrock et Amazon CodeWhisperer sont les deux offres d'IA générative les plus importantes d'AWS », ont déclaré les dirigeants du fournisseur lors de l'appel. Cependant, les concurrents rattrapent rapidement leur retard avec un taux de croissance de leur CA, deux fois supérieur à celui d'AWS, qui tente de défendre sa position de plus grand fournisseur de cloud public. Ainsi, le chiffre d'affaires de Google Cloud a réussi à augmenter de 22 % au cours du trimestre de septembre, et Microsoft a enregistré une croissance de 29 % de son chiffre d'affaires pour Azure et d'autres services cloud.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Publicité