La durabilité, nouvelle composante des programmes de partenariat des principaux fournisseurs

Les initiatives des fournisseurs IT en matière de développement durables sont bénéfiques pour l'environnement et peuvent aussi générer des opportunités commerciales pour les partenaires. Crédit photo : D.R.

Les initiatives des fournisseurs IT en matière de développement durables sont bénéfiques pour l'environnement et peuvent aussi générer des opportunités commerciales pour les partenaires. Crédit photo : D.R.

Dans le secteur de l'IT, des fournisseurs comme HP, Salesforce, VMware et d'autres incluent de plus en plus le développement durable dans leurs programmes de partenariat.


Un nouveau rapport du cabinet d'analystes Canalys désigne HP, Salesforce et VMware comme les trois fournisseurs les plus axés sur le développement durable. Ces trois fournisseurs proposent des programmes de partenariat au réseau de distribution avec des avantages durables à long terme, marque qu'ils sont tournés vers l'avenir, selon le rapport. « HP, Salesforce et VMware ont chacun abordé le développement durable avec leurs partenaires de manière différente en utilisant des programmes de partenariat, mais leur participation dans la promotion de ces pratiques leur a permis de faire preuve de leadership au sein de leurs communautés », affirme le cabinet.

Par exemple, avec son programme de partenariat Amplify Impact, qui comprend des formations, des ressources de vente et de marketing, ainsi qu'un programme de retour et de recyclage des produits en fin de vie, HP veut permettre à ses partenaires Amplify de tirer profit de l'amélioration des pratiques de durabilité. Le programme comporte deux niveaux : Changemaker et Catalyst. Changemaker est destiné aux partenaires qui élaborent leurs plans de développement durable et HP travaille avec eux pour mettre en oeuvre au moins deux initiatives de développement durable. Quant à Catalyst, il s'adresse à des partenaires comparativement plus avancés dans leurs pratiques de durabilité. Des évaluations personnalisées de la durabilité sont proposées aux partenaires afin d'identifier les aspects techniques et les exigences de ce type d'initiatives. Par ailleurs, les partenaires doivent signaler les opportunités de vente influencées par le développement durable afin que le fournisseur puisse les mesurer.

Les partenaires vertueux favorisés chez Salesforce

Pour ce qui est de Salesforce, le fournisseur a prévu d'ajouter au cours de l'exercice 2022, le pilier « Lead » à ses programmes mondiaux de partenariat « Consulting » et « AppExchange ». Cela concerne plus précisément les deux initiatives « Equality » (Égalité) et « Sustainable Development » (Développement durable), basées sur les 17 objectifs de développement durable des Nations unies. En participant à l'initiative « Sustainable Development », les partenaires de Salesforce peuvent choisir deux méthodes sur trois - don financier, volontariat et politique d'entreprise, comme l'engagement en faveur de l'environnement et le code de conduite des fournisseurs - pour gagner jusqu'à 50 points qui serviront au renouvellement annuel de leur programme de partenariat. « L'introduction du pilier « Lead » permet à Salesforce de mieux comprendre l'impact que peuvent avoir ses partenaires et de grandir avec eux en tant que communauté », affirme Canalys.

Ce n'est que très récemment que VMware s'est lancé dans le domaine de la durabilité des partenaires avec son initiative VMware Zero Carbon Committed, présentée par le cabinet d'études comme « un plan à long terme visant à promouvoir les fournisseurs de cloud ayant des objectifs de durabilité et de décarbonisation ». Pour participer à l'initiative, les fournisseurs de cloud doivent faire sorte qu'au moins un de leurs datacenters obtienne le statut « Cloud Verified », et s'engager publiquement sur leur site Web à utiliser 100 % d'énergie renouvelable ou atteindre un bilan carbone net nul d'ici à 2030, ou disposer de plus de 50 % d'énergie renouvelable d'ici à 2025 pour les opérations du datacenter, solutions cloud de VMware comprises. En outre, les fournisseurs doivent atteindre au moins 15 % de ces objectifs d'ici à la fin de 2021. Les cinq partenaires Atea, Equinix, IBM, Microsoft et OVHcloud, cités par Canalys, participent à cette initiative.

Les autres fournisseurs commencent à suivre

Si ces initiatives sont les plus importantes à ce jour, d'autres fournisseurs commencent également à prendre des mesures en ce sens. C'est le cas notamment de Cisco, qui invite à soumettre des idées sur la durabilité, et de HPE, qui a obtenu la certification TCO pour ses serveurs ProLiant XL 170r Gen 10 et XL225n Gen10 Plus auprès de TCO Certified, une organisation mondiale de certification visant à promouvoir la durabilité dans l'IT. Parallèlement, HPE, Microsoft et Facebook se sont engagés à mettre gratuitement à disposition des brevets basés sur des innovations à faible émission de carbone, tandis que Fujitsu, Google Cloud et Microsoft mènent des recherches avec des partenaires comme Siemens Digital et NTT sur la recherche et le développement de technologies durables.

« Ces initiatives en matière de développement durables sont certes bénéfiques pour l'environnement, mais elles peuvent aussi générer des opportunités commerciales », affirme Canalys. Ce dont peuvent témoigner les expériences d'Accenture, de Wipro et d'Ingram Micro. « Par exemple, Accenture et Wipro ont identifié des opportunités dans la durabilité et ont mis en place des pratiques dédiées pour saisir les opportunités de croissance », a déclaré le cabinet. « Le partenaire britannique Stone Group vient d'annoncer un partenariat avec Ingram Micro pour offrir des services de liquidation des actifs IT en France, en Allemagne, en Hollande et en Espagne », a-t-il ajouté. « Au moment d'évaluer les entreprises en vue de fusions/acquisitions, les investisseurs considèrent également, dans les perspectives à long terme, la durabilité comme un facteur, en tenant compte du risque climatique et des questions opérationnelles, financières et de main-d'oeuvre, entre autres choses », a encore déclaré Canalys.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité