La holding de Boulanger prend le contrôle de Recommerce

Depuis sa création en 2009,Recommerce a reconditionné plus de 4 millions d'équipements. Illustration : D.R.

Depuis sa création en 2009,Recommerce a reconditionné plus de 4 millions d'équipements. Illustration : D.R.

United.b a racheté 66% du capital de Recommerce, un spécialiste de la reprise, du reconditionnement et de la revente de smartphones. L'opération se déroule quelques semaines après l'importante levée de fonds réalisée par Back Market.

Portées depuis plusieurs années par l'émergence de l'économie circulaire, les ventes de smartphones reconditionnés bénéficient d'un contexte actuel encore plus porteur créé par la pénurie de composants. En France, elles auraient progressé de 20% à 2,6 millions d'unités en 2020, soit 10% de l'ensemble des smartphones livrés cette année-là. Le marché est donc devenu l'objet de convoitises, notamment pour United.b. Cette holding, propriétaire des enseignes Boulanger et Electro Dépôt, a pris le contrôle de Recommece, l'un des spécialistes français de la reprise de mobiles et de tablettes, ainsi que de leur revente une fois remis en état. Elle a racheté 66% du capital de l'entreprise à cinq fonds qui y avait investi, le reste des parts étant toujours en possession des quatre fondateurs, de collaborateurs et de Bouygues Telecom.

100 M€ de CA et une présence dans 8 pays

L'opération, à son échelle, n'est pas sans rappeler celle récemment réalisée par Back Market, un autre spécialiste des smartphones reconditionnés. Le 18 janvier, cette place marché a bouclé une nouvelle levée de fonds, de 450 M$, qui la valorise 5,1 Md$. Recommerce n'en est pas encore là mais quelques 12 ans après sa création l'entreprise pèse tout de même environ 100 M€ de chiffre d'affaires, compte plus de 130 salariés, est présente dans 8 pays et ouvrira bientôt au Royaume-Uni.

Au cours du troisième trimestre 2021, Recommerce a innové dans son modèle en mettant à la disposition des distributeurs la plateforme technologique qu'il a développée pour leur permettre de piloter leurs activités de rachat, reconditionnement et revente pour tout type de produits. Comme Leroy Merlin, Boulanger fait partie des acteurs du retail qui ont adopté cet outil baptisé CircularX. A ce titre, il reverse à Recommerce des commissions sur le montant des ventes qu'ils réalise à travers la plate-forme. En accueillant United.b comme actionnaire et en conservant les liens avec Bouygues Telecom, « nous maintenons une dynamique industrielle pour permettre à tout commerçant de devenir un re-commerçant et rendre l'ensemble de sa chaîne de valeur plus circulaire et ainsi plus respectueuse de notre environnement et de notre société », déclare Pierre-Etienne Roinat, président et cofondateur de Recommerce.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité