La norme USB 3.2, toujours plus de confusion

Alors qu'USB 3.2 sème la confusion, l’USB4 qui promet de simplifier la grille de nommage du bus série universel. (Crédit : Agam Shah/IDG)

Alors qu'USB 3.2 sème la confusion, l’USB4 qui promet de simplifier la grille de nommage du bus série universel. (Crédit : Agam Shah/IDG)

C'est difficile à croire, mais la norme USB devient de plus en plus confuse et l'annonce de la norme USB 3.2 n'arrange malheureusement rien, alors que se profile déjà USB 4.

Rares sont les personnes qui connaissent bien la différence entre USB 2.0, USB 3.0, USB 3.0, USB 3.1 Gen 1/Gen 2, etc. Avec l'annonce de l'USB 3.2, tout change à nouveau. Pour le bon côté des choses, l'USB-IF indique clairement (voir le PDF) que la dernière spécification USB 3.2 offre un débit impressionnant de 20 Gb/s. Mais c'est bien la seule chose de simple, parce que l'USB 3.2 intègre désormais toutes les spécifications précédentes, et la nouvelle est affublée de l'affreuse dénomination USB 3.2 Gen 2x2. Dans le même temps se profile à l'horizon l'USB 4 qui promet de simplifier la grille de nommage de l'USB et d'intégrer la spécification Thunderbolt 3 à bande passante élevée. En attendant les prochaines évolutions, on peut essayer de résumer ainsi les spécifications d'USB 3.2.

- L'USB 3.2 Gen 1 (anciennement USB 3.0, ou formellement USB 3.1 Gen 1) offre un taux de transfert de 5Gb/s et son nom commercial officiel est le SuperSpeed USB.

- L'USB 3.2 Gen 2 (anciennement USB 3.1, ou formellement USB 3.1 Gen 2) offre un taux de transfert de 10 Gb/s et son nom officiel est désormais SuperSpeed USB 10 Gb/s.

- L'USB 3.2 Gen 2x2 (la dernière spécification) offre un taux de transfert de 20 Gb/s et sa dénomination commerciale officielle est désormais SuperSpeed USB 20 Gb/s.
AdTech Ad

À noter au passage que ces nouvelles spécifications se réfèrent uniquement à la vitesse de débit, et non au câble ou au port USB physique. Le passage des connecteurs physiques USB-A et USB-C est en cours, mais c'est une question distincte.

Les fabricants doivent indiquer clairement la vitesse de transfert

Le document PDF décrivant les nouvelles spécifications réitère à plusieurs reprises l'importance pour les fabricants d'indiquer clairement la rapidité du périphérique USB ou du port USB. « Dans le cas d'un produit basé et conforme à la spécification USB 3.2, il est essentiel que les fabricants identifient clairement la performance de cet appareil en dehors des autres avantages et/ou caractéristiques physiques du produit », indique le document. Mais comme certains l'ont fait rapidement remarquer, rien n'interdit par exemple à un fabricant d'ordinateurs portables de désigner simplement un périphérique comme port « USB 3.2 » sans indiquer le niveau de bande passante à l'utilisateur.

Nonobstant les plaidoyers pour l'USB-IF, les seules restrictions semblent concerner l'utilisation des logos de l'USB-IF, qui nécessite une validation de conformité par l'USB Compliance Program. Néanmoins, il existe toute même un motif pour se réjouir : les nouvelles spécifications sont rétro-compatibles, ce qui signifie que vous pourrez toujours brancher un ancien périphérique USB sur un nouveau port USB 3.2. Même si cela ne change rien au cauchemar des changements de dénomination à répétition. Un casse-tête supplémentaire dont les acheteurs d'ordinateurs et de smartphones se seraient bien passés...

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité