La rentabilité d'Umanis s'effrite au premier semestre

Au vu de ses résultats du premier semestre, la marge opérationnelle courante d'Umanis ne devrait plus se situer qu'entre 6 et 7% en 2019. Illustration : D.R.

Au vu de ses résultats du premier semestre, la marge opérationnelle courante d'Umanis ne devrait plus se situer qu'entre 6 et 7% en 2019. Illustration : D.R.

Le résultat opérationnel courant d'Umanis et ses bénéfices nets ont respectivement reculé de 36,6% et de 30% entre janvier et juin derniers. L'ESN revoit ses prévisions à la baisse pour l'ensemble de l'année 2019.

Alors qu'elle prévoyait jusqu'ici de clore l'année 2019 sur un chiffre d'affaires de 225 M€ et une marge opérationnelle courante de 9 à 10% (hors acquisitions), Umanis ne table désormais plus que sur 220 M€ de revenus et 6 à 7% de marge opérationnelle courante. Cette révision à la baisse des objectifs de l'ESN tient au premier semestre difficile qu'elle vient de traverser. Au cours de la première moitié de l'année, ses facturations n'ont progressé que de 8% par rapport à la même période en 2018, pour atteindre 107,5 M€. De plus, l'entreprise a vu sa rentabilité décroitre. Son résultat opérationnel courant a reculé de 36,6% à 5,7 M€, tandis que son résultat net diminuait de près de 30% à 3,3 M€.

Une baisse du taux d'activité marquée en Île-de-France

Umanis explique ces résultats par « un contexte de marché moins favorable qu'en 2018, marqué notamment par un durcissement du climat des affaires dans le secteur banques - assurance. » Il a impacté le taux d'activité de ses troupes, principalement pour celles basées en Île-de-France. Ajouté aux difficultés de recrutement, ce phénomène a directement pesé sur la rentabilité opérationnelle de l'ESN.

Les rachats vont se poursuivre

Malgré ses difficultés, l'entreprise maintient sa volonté de continuer de procéder à des acquisitions ciblées dans les domaines de la data et du conseil métier. Elle a mis en place un crédit de croissance externe de 90 M€ en avril 2019 pour se donner les marges financières nécessaires à la concrétisation de ces projets. En juillet dernier, l'ESN Oceane Consulting Nord et le cabinet de conseil Neonn sont entrés dans son giron. Les nombreux rachats auxquels procèdent Umanis doivent lui permettre de peser 400 M€ de chiffre d'affaires et de dégager une marge opérationnelle de 10% à l'horizon 2022.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité