La tablette Cius sort de la stratégie de Cisco dans la téléprésence

Lors du briefing, Cisco a montré comment s'effectuait le changement de sessions Jabber entre différentes plates-formes. L'équipementier a également montré comment des utilisateurs de systèmes de visioconférence de tierce partie, comme Microsoft Lync et le système Polycom HDX, pouvaient se joindre à part entière à une réunion Cisco TelePresence. « L'intégration par Cisco des protocoles standards de l'industrie, comme le SIP (Session Initiation Protocol), le H.323 et le H.264 rendent cela possible », a indiqué l'entreprise. La grosse plate-forme de téléprésence vendue par Cisco reste toujours d'actualité malgré l'accent mis sur la compatibilité avec différents clients.

Traduction en temps réel et retrait de la location de salles de téléprésence

Et la traduction de réunions en temps réel fait son retour sur la feuille de route de Cisco. Fin 2008, Marthin De Beer, responsable du secteur vidéo chez Cisco, avait annoncé que cette fonctionnalité serait disponible en 20 langues au second semestre 2009. Mais un an plus tard, Cisco reconnaissait que la précision du système n'était pas assez bonne, sans spécifier d'autre date de sortie pour son produit. « Cisco travaille toujours sur ce projet, a déclaré Marthin De Beer, aujourd'hui vice-président senior du Video and Collaboration Group chez Cisco. « Le système progresse. Nous n'en sommes pas encore tout à fait au temps réel », a t-il encore déclaré. « Cela coûte encore un peu trop cher à faire et la technologie n'est pas assez au point ... ». Mais celui-ci pense néanmoins que la fonctionnalité sera au point et disponible dans le commerce d'ici un an ou deux, précisant que « Cisco fait la traduction d'une réunion enregistrée en quelques minutes ».

« Les systèmes Cisco TelePresence déjà installés dans les entreprises sont utilisés environ six heures par jour en moyenne », a déclaré Marthin De Beer. « Mais de nouvelles options de vidéo mobile vont peut être mettre à mal une autre activité, présentée dans le passé par Cisco comme un grand marché potentiel, à savoir la location de salons de vidéoconférence dans les hôtels et les aéroports », a déclaré le vice-président senior du Video and Collaboration Group chez Cisco. « Le système est utilisé. Mais il ne s'est pas imposé, ni développé à grande échelle », a déclaré Marthin De Beer. « Nous avons sans doute vendu des centaines d'unités dans ce secteur. Ainsi, la chaîne Marriott propose ce type de suites dans de nombreux hôtels », a t-il dit. « Mais la location, facturée parfois plusieurs centaines de dollars de l'heure, n'a pas eu de succès auprès des utilisateurs nomades. Alors que la vidéo devient omniprésente sur iPad, smartphone et PC, on peut imaginer que ce type d'utilisation est effectivement moins attractif », a convenu le vice-président senior du Video and Collaboration Group chez Cisco.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité