Le chiffre d'affaires annuel de SII franchit allègrement le cap des 800 M€

« Cet exercice 2021/2022 délivre une performance remarquable nettement au-dessus de la croissance sectorielle », se félicite Eric Matteucci, le président du directoire de SII. Crédit photo : D.R.

« Cet exercice 2021/2022 délivre une performance remarquable nettement au-dessus de la croissance sectorielle », se félicite Eric Matteucci, le président du directoire de SII. Crédit photo : D.R.

Les revenus de SII ont progressé de 26,6% sur 12 mois, aidés par le dynamisme de l'ESN à l'international et une reprise de la croissance à un rythme très soutenu sur le marché français.

SII a nettement dépassé ses anticipations de croissance pour le compte de son exercice 2021-2022. Alors que l'ESN tablait jusqu'ici sur une hausse de chiffre d'affaires de l'ordre de 22%, ses revenus se sont finalement appréciés de 26,7% (+27,1%) par rapport aux 12 mois précédents. Résultat, les facturations annuelles de la société de services IT ont dépassé les 800 M€ pour se situer à 829 M€. L'ESN s'est montrée particulièrement dynamique au quatrième trimestre, lors duquel ses revenus ont fait un bond de 30,7%. « Cet exercice 2021/2022 délivre une performance remarquable nettement au-dessus de la croissance sectorielle », se félicite Eric Matteucci, le président du directoire de SII. D'autant que cette performance historique pour l'entreprise a été réalisée dans un contexte incertain, toujours troublé par la crise sanitaire et, plus récemment, par la situation géopolitique en Ukraine.

L'international de nouveau première source de revenus

Pour parvenir à son niveau d'activité annuelle, l'ESN a notamment pu compter sur de bons résultats à l'international. Hors de France, ses facturations ont crû de 31,5% à 445,47 M€, avec une contribution positive de l'ensemble des 12 marchés où évolue SII. A titre d'exemple, les taux de croissance ont atteint 46,3% au Royaume-Uni, à 27,9% en Espagne, 1% en Allemagne, 10% aux Pays-Bas et 89,6% (dont 10% en organique) en Belgique. C'est le second exercice consécutif au cours duquel l'ESN parisienne fait mieux en dehors des frontières de l'Hexagone que sur son marché domestique.

Les effectifs et le TACE en hausse en France

Il faut dire que l'activité en France avait subit de plein fouet l'impact de la première vague de Covid-19, avec un chiffre d'affaires en retrait de 9,2% lors de l'exercice 2019-2020, puis en croissance de seulement 1,3% lors des 12 mois suivants. Toutefois, les choses ont évolué dans le bon sens au cours de l'année fiscale écoulée. Les revenus de SII dans l'Hexagone ont en effet progressé de 21,5% à 383,4 M€, aidés par l'accroissement continu des effectifs moyens (+13,5%), et l'amélioration du taux d'activité (90,4%) en hausse de plus de 3 points par rapport à l'exercice précédent. Les facturations de SII en France ont ainsi dépassé leur niveau de l'exercice 2018-2019 (341,85 M€).

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité