Le cloud continue de porter la hausse de l'activité de Microsoft

Satya Nadella compte bien exploiter les ressources de Linkedin pour étoffer les produits Office et Dynamics. (Crédit D.R.)

Satya Nadella compte bien exploiter les ressources de Linkedin pour étoffer les produits Office et Dynamics. (Crédit D.R.)

Les revenus cloud de Microsoft ainsi que ses ventes de produits pour les PC ont augmenté au cours de son deuxième trimestre clôt le 31 décembre dernier. Ce n'est pas le cas de ceux de son activité services qui sont ressortis en recul par rapport aux trois précédents trimestres.

L'accent mis sur le cloud par Microsoft depuis plusieurs trimestres continue de porter ses fruits. Le géant du logiciels a en effet affiché une croissance dans toutes ses activités liées au cloud au cours du dernier trimestre clôturé le 31 décembre 2016, et notamment les entités Office, Dynamics et Azure. Détaillant hier les résultats financiers de son deuxième trimestre fiscal, la compagnie a indiqué que son activité commerciale cloud a généré des revenus d'un montant de 14 milliard. Au cours du trimestre précédent, ce chiffre était de 13 milliards de dollars. La croissance d'Azure a été particulièrement forte. D'une année sur l'autre, les revenus de l'entreprise a augmenté de 93%.

Dans l'ensemble, les revenus et les bénéfices de Microsoft sont en hausse. La société a atteint près de 24,1 milliards de dollars de ventes totales, avec un résultat net de 5,2 milliards de dollars. Cela représente une hausse de près de 23,8 milliards de dollars de recettes et un revenu net de plus de 5 milliards de dollars par rapport à l'année 2015.

L'activité services en recul de 4%

L'activité PC a également affiché une bonne vigueur au cours du trimestre. Les ventes de périphériques pour Windows ont gagné des parts de marché au cours du trimestre, a déclaré Amy Hood, la directrice financière de Microsoft, lors d'une conférence téléphonique. Alors que la plupart des activités de Microsoft ont progressé au cours du trimestre, le quasi-abandon des smartphones Windows reste un écueil dans les revenus de l'éditeur. Le chiffre d'affaires en téléphonie s'est écroulé fin 2016, avec un chiffre d'affaires en baisse de 81% sur un an.

L'activité services de l'entreprise a diminué de 4% après avoir augmenté durant les trois trimestres précédents. Microsoft explique cette baisse avec la fin des contrats de support personnalisé pour Windows Server 2003 dans les entreprises. Microsoft avait officiellement mis fin à la prise en charge de cet OS serveur en 2015, mais certains clients avaient souscrit un support étendu sous forme de contrats personnalisés.

Pas encore d'impact Linkedin

Ces résultats ne reflètent pas encore l'impact de LinkedIn sur les revenus de Microsoft, puisque que l'acquisition de 27 milliards de dollars a été conclue trois semaines avant la clôture du trimestre. Microsoft a toutefois indiqué que LinkedIn avaient engrangé 228 millions de dollars de revenus au cours de cette période et perdu 100 millions de dollars. Le CEO de Microsoft Satya Nadella a déclaré qu'à l'avenir le plus grand tâche pour LinkedIn sera d'accroitre ses utilisateurs et d'améliorer leur engagement. À cette fin, Microsoft se concentrera sur l'intégration rapide entre LinkedIn et des produits comme Office 365 et Dynamics.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité