Le datacenter Maxnod d'Adeli dévasté par un incendie

Les séquelles de l'incendie dans le datacenter Maxnod. (crédit : Hugues Delamure)

Les séquelles de l'incendie dans le datacenter Maxnod. (crédit : Hugues Delamure)

Le datacenter Maxnod appartenant à l'opérateur réseau et telecom Adeli a été touché par un violent incendie le 28 mars 2023. Localisé dans l'Ain, de nombreux clients incluant l'hébergeur pour associations Milky Wan et le CHRU de Strasbourg ont été impactés.

Localisé dans l'Ain à Saint-Trivier-sur-Moignans, le datacenter et centre d'hébergement de serveurs Maxnod (Tier 4) d'Adeli a été durement touché par les flammes. Ce mardi 28 mars, un incendie s'est produit pendant le raccordement d'un pack de batteries à un onduleur du circuit photovoltaïque du bâtiment. Un matériel neuf qui n'était pas encore en production. L'intervention pour éteindre manuellement les flammes a échoué, aboutissant à une sinistre de grande ampleur. En tout, plus de 80 pompiers et 43 engins ont été mobilisés pour maîtriser les flammes. L'ampleur de l'incendie s'explique en grande partie par le départ de feu qui a eu lieu dans une salle où plusieurs tonnes de batterie servant à stocker l'énergie solaire assurant une partie de l'alimentation électrique du site.

« C'est un spectacle désolant, la structure du bâtiment est compromise, tous les serveurs/routeurs/switchs sont remplis de suie conductrice et corrosive. On a pu rentrer au bout de 5h, contre l'avis des pompiers dans le DC pour récupérer notre matériel », a expliqué Hugues Delamure, président et fondateur de Milky Wan hébergeant par exemple le site lafibre.info, l'un des clients de ce datacenter. « L'atmosphère était irrespirable, il faisait chaud, tout était recouvert d'une suie collante, du sol au plafond, aucune lumière, seules nos frontales pour nous éclairer ». De nombreuses entreprises ont été impactées dont le CHRU de Strasbourg avec une indisponibilité de son site web, selon les Dernières nouvelles d'Alsace.

D'importants dégâts à cause des fumées dans la salle serveur

Les infrastructures réseaux et électriques ont été selon les premières estimations totalement détruites mais la salle serveurs n'a pas été directement touchée par les flammes. En revanche elle a subi d'importantes fumées et dépôts de suie qui se sont largement répandues sur les nombreux équipements IT nécessitant une intervention de nettoyage avant d'envisager une remise en route.

Contacté pour des précisions, le président d'Adeli Lionel Drevon n'a pour l'heure pas réagi à notre demande. Cet incendie arrive deux ans après un autre marquant qui avait affecté OVH à Strasbourg.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité