Le rebond se poursuit pour les ventes de produits IT grand public en France

La Micro-Informatique, les télécoms et la bureautique ont stimulé les ventes de produits IT grand public au T3 2015. Crédit photo : D.R.

La Micro-Informatique, les télécoms et la bureautique ont stimulé les ventes de produits IT grand public au T3 2015. Crédit photo : D.R.

Les ventes de produits IT réalisées dans le retail en France ont enregistré leur second trimestre continu de croissance entre juillet et septembre derniers. Les segments de la photo numérique et de l'électronique grand public n'ont toutefois pas participé à cette progression.

Le second trimestre 2015 avait permis d'observer un retour notable de la croissance sur le marché français des produits IT grand public (+5%). Ce rebond s'est poursuivi au troisième trimestre, mais dans des proportions moindres, selon GFK. Durant cette période, en effet, les ventes cumulées dans les domaines de la photo numérique, de la micro, de la téléphonie, de l'électronique grand public et de la bureautique ont progressé de 1,68% à 5 Md€. Tous les secteurs précités n'ont toutefois pas participé dans les mêmes proportions à la hausse globale des livraisons. Certains ont même contribué à la minorer.

C'est notamment le cas du segment de la photo numérique dont le chiffre d'affaires trimestriel a reculé de 14,6% à 179 M€. En volume, les ventes se sont repliées de 27%. Le delta entre la variation du nombre d'unités livrées et celle des revenus tend toutefois à montrer une montée en gamme des achats des acquéreurs. On constate, par exemple, une bonne résistance des modèles compacts experts qui ont contribué à une hausse du prix moyen des appareils photo numériques. Les tarifs des produits hybrides ont également augmenté de 5% en moyenne.

Le segment de l'électronique grand public (TV, barres son, Home cinéma...) a été l'autre facteur limitant la croissance globale du marché des produits IT vendus dans le retail au troisième trimestre. Ses facturations n'ont représenté que 925 M€, ce qui constitue une baisse de 8% par rapport à la même période en 2014. Elle est à mettre notamment sur le compte des acquisitions de téléviseurs (-11,9%) qui ont subi un effet de base défavorable après la forte hausse qu'elles avaient connu au moment de la coupe du monde de football. Quant aux ventes des systèmes Home Cinema (-11%), elles ont poursuivi leur repli à un rythme encore supérieur à celui constaté lors des premiers et seconds trimestres de l'année.

A l'inverse, la famille des produits télécoms a enregistré une hausse trimestrielle de pas moins de 6,9% qui lui a permis d'afficher un chiffre d'affaires de 1,7 Md€. Le tableau n'est toutefois pas aussi positif qu'il y paraît puisque la progression avait été de 15,2% trois mois plus tôt. Le ralentissement de la croissance globale est notamment dû à celui de la hausse du segment des smartphones qui n'a atteint que 9% entre juillet et septembre derniers.

S'agissant du marché de la bureautique et des consommables, le tableau ne comporte aucune ombre, en ce sens où la progression des facturations s'y est encore améliorée. Après avoir été de 1,6% au deuxième trimestre 2015, elle s'est en effet hissée à +6,5% pour 555 M€ au troisième trimestre. Pour GFK, cela tient à l'explosion de la valeur des imprimantes multifonctions laser ainsi qu'à la forte croissance des ventes de toners, avec notamment de meilleures ventes  de produits originaux. Pour ne rien gâcher, les ventes de vidéoprojecteurs se sont également bien comportées. Elles sortent ainsi de l'effet contrecoup de la coupe du monde 2014.

L'autre bonne nouvelle, c'est la confirmation du retour de la croissance sur le marché de la micro-informatique grand public. Après le demi-point de hausse enregistré au second trimestre 2015, les ventes de PC, tablette et autres modèles hybrides ont en effet crû de 3,2% à 1,645 Md€. Cette hausse a été rendue possible par une remontée des tarifs depuis le début 2015, après une année 2014 marquée par la guerre des prix. Il faut y voir les effets de la hausse du dollar par rapport à l'euro mais aussi le moindre engouement pour les tablettes. Une tendance qui implique un retour au PC portable qui continue de se réinventer en misant sur des formats 2 en 1.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité