Les acquisitions seules source de croissance pour SQLI au T1

En France, où le groupe SQLI poursuit son désengagement de ses activités non stratégiques, ses facturations trimestrielles se sont repliées de 1%. Illustration : D.R.

En France, où le groupe SQLI poursuit son désengagement de ses activités non stratégiques, ses facturations trimestrielles se sont repliées de 1%. Illustration : D.R.

Grâce à la hausse de 56% de son activité hors de France, nourrie par deux acquisitions, SQLI est parvenue à dégager une croissance de 12,9% au premier trimestre 2018.

L'activité de SQLI s'est soldée par un bilan en demi-teinte pour le compte du premier trimestre 2018. Certes, le groupe de services publie pour la période un chiffre d'affaires de 57,8 M€, en hausse de 12,9% par rapport au premier trimestre 2017. Mais cette belle croissance tient presque uniquement aux acquisitions de Star Republic (Suède) en mai 2017 et d'Osudio (Allemagne et Pays-Bas) au moins de septembre suivant. Retraités de ces opérations de croissance externe, les revenus trimestriels de de SQLI ressortent en progression de seulement 0,3%.

Les revenus en baisse de 1% en France

En France, où le groupe poursuit son désengagement de ses activités non stratégiques, les facturations se sont repliées de 1%. Dopée par les rachats, l'activité à l'international a, à l'inverse, connu une envolée de 56%. Elle représente ainsi 34% du chiffre d'affaires global de la société de services, soit dix points de mieux qu'un an auparavant.

Selon SQLI, les moteurs de son activité sont, en termes d'offres, les plates-formes d'e-commerce et l'expérience clients. Côté clientèle, les grands comptes représentent 90% de ses revenus, ses vingt premiers clients comptant pour 56% de ses facturations totales.

26% de turn-over dans les effectifs

A fin mars, le groupe, qui table sur 240 M€ de revenus sur une base annuelle disposait d'un effectif de 2 287 personnes. Il souffre d'un turn-over important (26%) qui semble toutefois sur la voix de l'amélioration si l'on s'en tient à la tendance constatée depuis le mois de février.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité