Les forfaits mobiles en pleine croissance au T2 2022

Sur le marché métropolitain, le nombre total de cartes SIM s’élève à 78,9 millions, représentant une croissance annuelle de près de 2,9 %. (Crédit : Pixabay)

Sur le marché métropolitain, le nombre total de cartes SIM s’élève à 78,9 millions, représentant une croissance annuelle de près de 2,9 %. (Crédit : Pixabay)

L'Arcep publie ses résultats sur les abonnés mobiles pour le second trimestre 2022. La croissance est toujours au rendez-vous pour le nombre de cartes SIM en circulation. Elle est portée par les forfaits des opérateurs. On note aussi une dynamique sur le marché des entreprises en France métropolitaine.

Les résultats de la dernière enquête de l'Arcep sur les abonnés mobiles sont tombés. Au 30 juin 2022, la France comptait 81,6 millions de cartes SIM en service en France (hors cartes MtoM), soit une croissance annuelle de 2,9 %. Ainsi, la progression annuelle du nombre de ces cartes se maintient à environ 2,3 millions depuis un an. Au cours du deuxième trimestre, le volume a progressé de 500 000 cartes, soit un niveau identique à celui observé un an auparavant.

Le nombre de cartes SIM en France est réparti ainsi : 74,1 millions de cartes post-payées contre seulement 7,5 millions de cartes prépayées. Ce dernier segment continue sa chute, mais de manière maîtrisée précise l'Arcep (-75 000 cartes). Le régulateur note ainsi que la bonne santé du marché provient intégralement du segment des forfaits, au sein duquel le nombre de cartes SIM augmente de 580 000 en un trimestre, soit 85 000 cartes supplémentaires par rapport au deuxième trimestre 2021. Toutefois, l'ensemble du parc progresse globalement avec un taux de pénétration record à 120,2 % pour ce trimestre (contre 117,2% en juin 2021). 

Les entreprises, un marché dynamique en métropole

Sur le marché métropolitain (n'inclut pas les Outre-mer), le nombre total de cartes SIM s'élève à 78,9 millions, représentant une croissance annuelle de près de 2,9 %. Alors qu'on ne relève que 6,9 millions pour les SIM prépayées, les forfaits ont la part belle avec 72,1 millions de cartes SIM. Parmi elles, le marché des entreprises est particulièrement dynamique avec une croissance qui contribue pour plus de 25 % à la progression du parc de cartes SIM. Une bonne nouvelle pour un marché qui ne représente que 15 % du nombre total de cartes SIM en service (10,7 millions de cartes SIM fin juin 2022).

Autre point à soulever, à la suite de l'acquisition de deux MVNO au cours du deuxième trimestre 2022 par SFR, la part de marché de ces opérateurs s'élève désormais à 6,7 % contre près de 8,3 % le trimestre précédent. L'opérateur a en effet racheté au cours de ce trimestre Coriolis (500 000 clients) pour 415 millions d'euros ainsi que Syma (plus de 700 000 clients) pour un montant non communiqué. L'Arcep précise que si 94,9 % des ventes de forfaits réalisées au cours du trimestre sont issues des opérateurs de réseaux, la majorité des ventes de cartes prépayées reste opérée par les opérateurs mobiles virtuels : 50,6 % des ventes brutes ce trimestre.

En outre-mer, le nombre de cartes SIM se stabilise

Sur les territoires d'Outre-mer, le marché de la mobilité reste toujours très actif, mais de manière plus maîtrisée. Après trois trimestres de croissance élevée, notamment au deuxième semestre 2021, le nombre de cartes SIM se stabilise à 2,69 millions en outre-mer au 30 juin 2022, dont 700 000 cartes prépayées. Le régulateur constate qu'en raison des nettes progressions intervenues les trimestres précédents, le taux de croissance annuelle se maintient au niveau élevé de 3,4 %, et s'étend de 0,6 % à la Martinique à 8,9 % en Guyane. La croissance du nombre de forfaits ralentit sensiblement (+ 7 000 cartes SIM au cours du trimestre contre + 30 000 à + 40 000 cartes SIM chaque trimestre depuis deux ans).

Parallèlement, la baisse du nombre de cartes prépayées est inférieure à celle observée un an auparavant (-5 000 cartes SIM en juin 2022 contre -33 000 en juin 2021). En recul pratiquement constant depuis huit ans, les cartes prépayées représentent encore 26 % de l'ensemble des cartes SIM en service dans les départements et collectivités d'outre-mer contre moins de 10 % en métropole.

La portabilité du numéro marque le pas

Enfin, notons que la progression du nombre de clients (particuliers et entreprises) qui ne sont pas ou plus engagés auprès de leur opérateur se poursuit à un rythme soutenu. Avec une hausse de 3,1 points en un an, leur part atteint 75 % ce trimestre. Le nombre de numéros conservés par les clients à la suite d'un changement d'opérateur diminue pour la première fois depuis un an et demi (- 9,3 % en un an), après la forte progression intervenue au deuxième trimestre 2021 (55,8 %) liée au rebond de l'activité économique au cours du premier semestre 2021. Le nombre de numéros portés se maintient toutefois au niveau élevé de 1,6 million au cours du trimestre.

Méthodologie du travail de l'Arcep

Les données trimestrielles relatives aux chiffres d'affaires et aux trafics sont publiées trois mois après la fin du trimestre dans l'observatoire des marchés des communications électroniques en France (résultats définitifs). Sauf mention contraire, les indicateurs sont en millions d'unités.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité