Les recrutements d'adhérents repartent chez Escrim

Olivier Rondeau, président d'Escrim : « Nous sommes passés d’un profil de revendeurs à celui d'apporteurs de solutions. »

Olivier Rondeau, président d'Escrim : « Nous sommes passés d’un profil de revendeurs à celui d'apporteurs de solutions. »

Après deux années à avoir peu ou pas accueilli de nouveaux membres, Escrim s'est entouré de quatre nouveaux revendeurs IT au premier semestre 2015. Le groupement voit dans le nouvel engouement pour ses services le résultat du travail qu'il a mené pour être certifié par des fournisseurs.

Le groupement de revendeurs IT Escrim a accueilli quatre nouveaux membres au cours du premier semestre 2015. On compte parmi eux le vannetais (56) Isatech, un intégrateur spécialisé dans les technologies Microsoft. L'entreprise dispose de 120 collaborateurs et réalise 11,5 M€ de chiffre d'affaires annuel. Belle structure elle aussi, le lyonnais OLYS-BIMP emploie une centaine de personnes au sein de ses 12 boutiques, dont 9 Apple Premium Reseller. Il y distribue du matériel informatique et y propose également des services de SAV. La jeune SSII de Loire-Atlantique CRC Technologies se focalise quant à elle sur la mise en place de solutions de centre de relation clients (CRC) et dans l'écriture de logiciels. Le dernier en date à avoir rejoint Escrim est le revendeur IT et bureautique tourangeau (37) C1 Plus Informatique. Une société de taille modeste dotée d'un effectif de 4 personnes.

Deux nouvelles adhésions imminentes

Avec le ralliement de ces quatre sociétés, le groupement fédère actuellement 42 revendeurs IT. Ils exploitent 76 points de présence répartis sur le territoire français et emploient 800 collaborateurs. En 2014, les revenus cumulés des membres d'Escrim représentaient 115 M€. Un chiffre qui devrait augmenter en 2015, du fait des recrutements effectués depuis le début de l'année mais aussi en prévision de deux nouvelles adhésions imminentes.

2015 signe donc le retour d'Escrim dans une nouvelle dynamique d'expansion. « En 2013 et 2014, nous avons très peu recruté », reconnait sans détour Olivier Rondeau, le président du groupement. Avec le jeu des sorties naturelles d'adhérents que connaissent toutes les structures similaires à lui, le réseau avait même commencé à mincir un peu puisqu'il comptait 44 membres à la fin 2012. « Nous avons fait face à un problème de culture chez nos partenaires grossistes et fournisseurs. Sur le papier, les premiers avaient accepté de négocier des prix d'achat avec le groupement. Toutefois, ils avaient du mal à appliquer individuellement les remises et les cotations à nos membres qui sont des entités à part entière, indépendantes de la tête du réseau », relate Olivier Rondeau.

L'obtention du label HP Partner One a changé la donne

Un fait est toutefois venu résoudre le problème : l'attribution par HP à Escrim de son label Partner One Gold en 2013. Dans ce cadre, le fournisseur acceptait que les avantages de sa certification profitent à toute entreprise adhérente au groupement de revendeurs. « Cela a complètement changé la donne dans nos relations avec nos partenaires », se réjouit Olivier Rondeau. Depuis Escrim a encore renforcé son partenariat avec le fournisseur en obtenant le label Service One. Il permet à ses adhérents d'être centres de maintenance HP et de gérer le SAV au nom de la marque. Continuant sur sa lancé, Escrim a également obtenu des certifications autour des serveurs et de solutions de stockage de HP. Et le groupement ne soigne pas ses relations qu'avec qu'une seule marque. En 2015, il est aussi entré dans le programme partenaires de Dell pour ses offres serveurs et postes de travail. « Ces certifications sont un atout pour recruter car les marques ont relevés les exigences de leurs programme partenaires en termes d'objectifs de chiffre d'affaires à réaliser et de certifications techniques et commerciales », explique Olivier Rondeau.

Face à cette volonté des fournisseurs, et des entreprises, de travailler avec des prestataires plus compétents, Escrim doit aider ses membres à s'adapter. Le réseau oriente ainsi davantage de budgets vers l'organisation de formations. Lors du premier semestre 2015, une vingtaine de ses membres a suivi des cours portant sur les solutions infrastructure et cloud de HP. D'autres formations ont eu lieu sur la gestion des identités et des services Office 365 et sur les offres infrastructure de Dell (serveur, VRTX et serveurs lames).

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité