Les services récupérables après l'incendie chez OVH

L'offre hosted private cloud d'OVH compte de nombreux services irrécupérables suite à l'incendie du 10 mars 2021. (crédit : OVH)

L'offre hosted private cloud d'OVH compte de nombreux services irrécupérables suite à l'incendie du 10 mars 2021. (crédit : OVH)

Touché par un incendie majeur dans son datacenter de Strasbourg OVH multiplie les communications pour tenir ses clients informés de la situation. Si de nombreux systèmes ont pu finalement être sauvegardés, d'autres en particulier relatifs à son service cloud privé hébergé sont à jamais perdus.

Jouant cartes sur table depuis le début du terrible incendie qui a ravagé jeudi dernier son datacenter de Strasbourg, OVH multiplie les communications pour ternir ses clients informés de l'évolution de la situation. Dans son dernier point dimanche soir, la société a précisé les services qui pourront être récupérés. Pour ceux en cours d'investigation, ce sera malheureusement quitte ou double puisque suivant l'état actuel du service en cours d'investigation, une partie pourra être éventuellement - ou non - récupérable. Enfin, certains services ne pourront en aucun cas être récupérés. « Compte tenu de la situation exceptionnelle, et malgré tous nos efforts, il est possible que des services indiqués comme récupérables ne soient malheureusement pas rétablis », prévient malgré tout OVH.

Parmi les services pour lesquels il ne faut plus se faire d'illusion quant à une possibilité de récupération, on trouve : plesk, NAS-HA storage, datastore, vRops, managed veeam backup (Local DC) dans SBG 1 et 2, serveurs privés virtuels dans plusieurs zones OpenStack, VPS Snapshot, instances cloud public mensuelles dans plusieurs zones OpenStack, instance de back up EG-HG-SP, archive cloud public (PCA), et stockage bloc public (Ceph). « Si vous disposez de l'option backup storage, vous avez la possibilité d'accéder à vos données en modifiant l'adresse IP du serveur impacté. Pour cela, nous vous recommandons d'utiliser l'API OVHcloud afin de récupérer vos backups depuis un service localisé dans un centre de données distant », a par ailleurs précisé l'hébergeur dans une foire aux questions.

15 000 nouveaux serveurs produits en quelques semaines

Dans la dernière mise à jour de son suivi de situation au jour le jour, OVH a expliqué que son objectif numéro 1 est de rétablir le fonctionnement des tranches SBG1, SBG3 et SBG4 de son datacenter strasbourgeois. Un redémarrage progressif est prévu à compter du 22 mars 2021. « Une équipe de 60 personnes est dédiée sur place à la connexion des unités mobiles de réseau et d'électricité (en rotation, 24/24) », a par ailleurs fait savoir l'hébergeur. Après séchage des bâtiments SBG3 déjà terminé ce dimanche, un nettoyage des suies éventuelles est prévu ce mardi 16 mars, sachant que le système de refroidissement est désormais opérationnel. « Nous proposons aux clients concernés une infrastructure de remplacement (bare metal, hosted private cloud et public cloud) dans les datacenters de Roubaix (RBX) et Gravelines (GRA). Nous nous engageons à produire près de 15 000 nouveaux serveurs dans les prochaines semaines », a par ailleurs fait savoir OVH. A date, 3 424 serveurs bare metal supplémentaires ont déjà été produits ainsi que 207 serveurs cloud privé hébergé pour un volume de stockage approchant 3 800 To.

OVH a également rappelé que des mesures commerciales sont en cours pour accompagner ses clients : « Tous les clients impactés ont une notification de suspension de leur facturation au titre du mois de mars dans leur espace client. Les modalités d'application de ces mesures seront communiquées la semaine prochaine. Elles concerneront notamment les facturations au titre du mois de mars relatives aux services impactés déjà émises avant la date de l'incident ».

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité