OVHCloud étend son réseau de datacenters en Asie-Pacifique

Le waterblock avec ses arrivées et sortie d'eau est assemblé sur le serveur dans l'usine OVH de Croix. (Crédit Photo: JC)

Le waterblock avec ses arrivées et sortie d'eau est assemblé sur le serveur dans l'usine OVH de Croix. (Crédit Photo: JC)

Le centre de données d'OVH à Sidney utilisera une technologie de refroidissement par eau et des serveurs dédiés Scale équipés de processeurs AMD et Intel.

Après l'Inde et Singapour, le centre de données de Sydney est le troisième centre de données ouvert par OVHcloud en Asie-Pacifique au cours des 14 derniers mois. Il fera partie du réseau de six datacenters qu'exploite le fournisseur dans la région. OVH souhaite offrir des solutions cloud ouvertes, fiables et souveraines pour les entreprises qui cherchent à se développer dans cette zone géographique. Le centre de donnée utilisera la technologie propriétaire de refroidissement par eau du fournisseur avec une infrastructure cloud optimisée pour les charges de travail critiques et répondra durablement à la demande croissante de solutions cloud à forte capacité de calcul.

En effet, pour apporter plus de puissance de calcul, OVH a équipé le centre de données de Sydney avec ses serveurs dédiés Scale haute performance alimentés par les derniers processeurs AMD et Intel, lancés pour la première fois en Australie. « La popularité croissante des technologies émergentes telles que la 5G, l'edge computing et l'IA générative a déclenché une forte demande en capacités IT de hautes performances, mais beaucoup d'entreprises essayent d'équilibrer ce besoin sans perdre de vue l'empreinte carbone », a déclaré Michel Paulin, CEO d'OVHCloud. « Pionnier de la technologie de refroidissement par eau depuis plus de 20 ans, OVHCloud a la capacité d'aider les entreprises à alimenter leurs activités et à tenir leurs objectifs ESG », a-t-il ajouté.

Refroidissement par eau avec plomberie OVH

Le centre de données d'OVHcloud est doté d'un système de refroidissement par eau intégré dans un rack vertical qui facilite le refroidissement au niveau du serveur, ce qui évite de climatiser les salles de serveurs, avec des avantages significatifs en termes de coûts et d'impact sur l'environnement. Par ailleurs, ce design permet un refroidissement précis et efficace, de sorte qu'il suffit d'un seul verre d'eau pour refroidir un serveur, le liquide étant refroidi et circulant en circuit fermé. Grâce à ces avancées, le groupe a pu atteindre des paramètres de durabilité intéressants, avec un PUE de 1,29 et un indice d'efficacité de 0,30 l/kWh pour l'utilisation de l'eau WUE (Water Usage Effectiveness).

En fabriquant ses propres racks et serveurs, OVHcloud a établi un modèle industriel intégré avec un CUE (Carbon Usage Effectiveness) de 0,18. « C'est un tournant pour les entreprises australiennes, de plus en plus nombreuses à prendre en compte la durabilité des centres de données, dont le pays affiche l'une des économies les plus densément desservies en centres de données par habitant », a déclaré Terry Maiolo, vice-président et directeur général d'OVHCloud APAC.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Publicité