Métiers IT et numériques : la perception de l'aptitude des femmes s'améliore

Une étude d'Ironhack montre que 37 % des Français pensent encore que les femmes ne sont pas capables de travailler dans le secteur IT. (crédit : Christina wocintechchat / Unsplash)

Une étude d'Ironhack montre que 37 % des Français pensent encore que les femmes ne sont pas capables de travailler dans le secteur IT. (crédit : Christina wocintechchat / Unsplash)

Une enquête menée par l'organisme de formation IT Ironhack montre que 63 % des Français pensent que les femmes sont aussi douées que les hommes pour travailler dans les métiers du numérique. Soit 4 points de plus qu'en 2022.

Ironhack, qui propose à des étudiants de suivre des parcours en développement web, UX/UI design, data analyse ou cybersécurité un peu partout dans le monde, a livré les résultats de sa dernière enquête sur la place des femmes dans les métiers du numérique. « Si les femmes n'avaient que 17% de représentativité dans l'univers de la tech en 2022, il semble que les mentalités évoluent dans le bon sens et que l'égalité progresse », a indiqué Manon Pellat, cadre dirigeante chez Ironhack. « Mais ces changements restent lents, notamment dû au manque de rôles modèles dans ce secteur. Il faut encore agir et s'investir pour faire en sorte que les femmes prennent une place plus importante dans le secteur des nouvelles technologies et du numérique ».

Concernant la place des femmes par rapport aux hommes, plus spécifiquement sur la question de savoir si ces dernières sont aussi douées que ces derniers dans les métiers du numérique, l'édition 2023 de l'enquête de l'organisme de formation fait ressortir une amélioration de la situation. Alors que 59 % déclaraient que cela était le cas en 2022, ils sont aujourd'hui 63 % à le penser. « Les raisons qui étaient évoquées en 2022 pour expliquer cette inégalité sont de moins en moins présentes à l'esprit des Français. Ainsi, 74 % pensaient que les femmes ne sont pas élevées ou éduquées pour s'intéresser à ces métiers contre 68 % aujourd'hui. De même, 69 % déclarent encore qu'il y a beaucoup plus d'hommes qui postulent et donc moins de place pour les femmes contre 71 % en 2022. Enfin, si 55 % estimaient que les femmes ne se sentent pas légitimes pour ces métiers, ils ne sont plus que 51 % à l'avouer », explique Ironhack.

Les filles davantage poussées dans les nouvelles technologies

L'enquête s'est aussi penchée sur les raisons pour lesquelles 37 % des Français pensent encore que les femmes ne sont pas capables de travailler dans le secteur IT. Elles sont de plusieurs ordres : les hommes sont « naturellement » plus doués en informatique (72 % versus 76 % en 2022) ou ces métiers sont plus compliqués pour elles (57 % versus 64 %). Autant de préjugés qui tendent donc à s'effriter année après année, bien que leur niveau reste encore particulièrement élevé.

Les Français poussent par ailleurs de plus en plus souvent leurs filles à se tourner vers le secteur des nouvelles technologies d'après Ironhack. « Ils étaient plus de 58 % en 2022 à y être réticents et ils ne sont plus que 51 % dans ce cas », indique l'organisme. Plusieurs facteurs expliquent ce changement de mentalités : 74 % pensent ainsi que la place des femmes dans la tech va augmenter à l'avenir (versus 61 % un an plus tôt), ces métiers sont considérés de manière plus valorisante (51 % en 2023 en progression de 6 points d'une année sur l'autre), ou encore les salaires sont jugés plus intéressants (71 % contre 68 %).

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

2024, l'année de Windows 11

2024, l'année de Windows 11

Si le parc de PC dans les entreprises françaises fonctionne encore majoritairement sous Windows 10, Microsoft a toutefois fixé la fin de son support le 14 octobre 2025....

Publicité