Micropole clôture 2019 en croissance de 8,5%

L’activité de Micropole s’est particulièrement accélérée au second semestre (+10%). (Crédit : FirmBee / Pixabay)

L’activité de Micropole s’est particulièrement accélérée au second semestre (+10%). (Crédit : FirmBee / Pixabay)

Le groupe de services et conseil Micropole a publié un chiffre d'affaires annuel 2019 en hausse de 8,5%, à 115,3 M€. Suite à des opérations de cession et de réorganisation, le groupe ressort renforcé et note même une croissance à deux chiffres en Belgique sur les activités cloud.

Micropole a clôturé son exercice 2019 sur un chiffre d'affaires de 115,3 M€, soit 8,5% de croissance comparé à l'an passé. L'activité s'est particulièrement accélérée au second semestre (+10%). Les comptes de cette année ont été retraités pour prendre en compte la cession intervenue le 17 février 2020 de la filiale Micropole Learning Solutions (MLS) dédiée à la formation. Ainsi, cette activité, qui représentait 3,4 M€ sur la période, a été traitée en activité cédée ou abandonnée.

Le résultat opérationnel courant affiche une forte progression (+30%) et s'établit à 6 M€. Le groupe explique cette évolution par l'augmentation du positionnement prix, la restructuration initiée en 2017, la cession de l'activité MLS et les économies d'échelle générées par la croissance du chiffre d'affaires permettant de mieux absorber les charges de structure du groupe. De son côté, le résultat opérationnel a progressé de 46% et atteint 4,4 M€, malgré des charges de restructuration restées au niveau de l'exercice précédent.

L'activité belge en forte croissance

Bonne progression également du résultat net part du Groupe à 2,3 M€, soit plus du double par rapport à l'exercice précédent. La trésorerie s'élève à 16,3 M€ avec un endettement financier net, hors dettes locatives, de 9,5 M€ (contre 12,3 M€ fin 2018). La bonne dynamique des activités de Micropole a été portée par ses deux divisions basées à Paris opérant les offres autour de la Data et du Digital. Les revenus générés par les prestations réalisées dans ces deux domaines ont respectivement progressé de de 8,8% et 9% en 2019. Mais, c'est la filiale Belgique qui affiche la meilleure performance avec 18,4% croissance grâce à une forte demande client autour des offres cloud. Les activités dans les régions françaises et en Suisse sont restées relativement stables sur la période. Enfin, la Chine a connu une forte baisse de son activité (-40%) et devient non significative sur les chiffres du groupe (moins de 0,5% du CA groupe). L'agence se focalise sur le maintien de l'activité d'accompagnement des clients européens du groupe.

Concernant la crise liée au coronavirus, le groupe a ressenti, dès le mois de mars, une baisse du chiffre d'affaires par rapport à ses objectifs 2020. Cette chute du revenu pourrait atteindre 20% en avril et mai 2020 selon Micropole. Dans ce contexte, le groupe a mis en oeuvre des mesures d'activité partielle et différents dispositifs d'aide gouvernementale dans les pays concernés (dont le Prêt garanti par l'État en France). Ainsi, Micropole semble rester confiant et maintient ses ambitions à moyen terme, en particulier de rentabilité, mais ne communique aucun objectif chiffré pour 2020.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité