Microsoft prolonge l'accès d'Office 2016 au cloud jusqu'en 2023

« Nous continuerons à supporter les connexions Office 2016 avec les services Office 365 jusqu'en octobre 2023 », a expliqué Jared Spataro, directeur du marketing Office et Windows. (crédit : D.R.)

« Nous continuerons à supporter les connexions Office 2016 avec les services Office 365 jusqu'en octobre 2023 », a expliqué Jared Spataro, directeur du marketing Office et Windows. (crédit : D.R.)

Microsoft a décidé de prolonger l'accès d'Office 2016 aux services en ligne en indiquant que les utilisateurs de cette suite bureautique pourront se connecter aux services en ligne de Microsoft trois ans de plus que ce que l'entreprise avait normalement prévu.

En avril 2017, Microsoft avait annoncé que les applications de la suite Office 2016 ne pourraient plus se connecter aux services Office 365 en mode cloud après le 13 octobre 2020. Ces restrictions d'accès à des services comme les boîtes de réception Exchange hébergées par Microsoft, l'espace de stockage OneDrive et le service de conférence Skype for Business faisaient partie des changements radicaux apportés aux conditions de support d'Office, et ce dans le seul but d'obliger plus de clients à opter pour des abonnements Office 365. La date butoir d'octobre avait été calée sur la date de fin de support principal d'Office 2016, fixée à cinq ans. Toutes les futures suites achetées en licence perpétuelle - celles pour lesquelles les clients ont payé un droit initial unique avant d'être autorisés à utiliser le logiciel aussi longtemps qu'ils le désiraient - tombe sous le coup de la même limitation : par exemple, si Microsoft lançait un Office 2019 début octobre cette année, ladite suite ne pourrait pas non plus se connecter aux services après l'expiration de son support principal, intervenant en octobre 2023.

Mais Microsoft a changé d'avis, du moins en ce qui concerne Office 2016. « Pour vous donner plus de temps pour migrer vers le cloud, nous avons décidé de revoir cette politique et nous continuerons à supporter les connexions Office 2016 avec les services Office 365 jusqu'en octobre 2023 », a écrit la semaine dernière Jared Spataro, directeur du marketing Office et Windows, dans un blog de l'entreprise. Microsoft n'a pas remis en question sa politique qui permet à une licence perpétuelle Office de se connecter aux services Office 365 pendant les cinq années de support général, mais elle l'a simplement mise de côté dans le cas d'Office 2016.

Office 365 ProPlus toujours pris en charge sous Windows 8.1 jusqu'en janvier 2023

M. Spataro n'a pas donné de motif pour expliquer cette prolongation. Souvent, dans ce genre de situation, Microsoft invoque les demandes des clients pour justifier un changement de politique. Et c'est peut-être ce qui s'est également passé cette fois-ci. Jared Spataro n'a pas non plus réfuté les arguments avancés par Microsoft il y a plus d'un an quand l'éditeur a instauré de nouvelles règles de support et de service. À l'époque, les porte-parole de Microsoft disaient des choses comme : « Quand les clients se connectent à Office 365 avec une ancienne version d'Office, ils ne profitent pas de tout ce que le service peut leur offrir ». Apparemment, ce n'est plus aussi vrai en 2018 que ça ne l'était en 2017.

En plus de cet assouplissement des droits d'accès d'Office 2016, Microsoft a également revu ses exigences en matière de système pour exécuter Office 365 ProPlus, les applications installées en local, comprises avec un abonnement Office 365. En février, Microsoft avait déclaré qu'après le 13 octobre 2020, Windows 10 serait la seule version de Windows pouvant supporter ProPlus, ce qui empêchait les PC tournant sous Windows 8.1 d'exécuter Office 365 ProPlus après 2020, alors que le support de Windows 8.1 courait jusqu'au 10 janvier 2023. Jared Spataro a également corrigé cette décision. « Office 365 ProPlus sera toujours pris en charge sous Windows 8.1 jusqu'en janvier 2023, date de fin du support pour Windows 8.1 », a-t-il déclaré. De même, Windows Server 2016 supportera ProPlus jusqu'en octobre 2025. Selon le fournisseur d'analyse Net Applications, en août, Windows 8 et 8.1 représentaient environ 7 % de tous les systèmes Windows. Si ce nombre est en baisse constante, le reflux reste extrêmement lent.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité