Microsoft propose aux clients d'Oracle de migrer gratuitement sur SQL Server 2016

Microsoft veut inciter les clients d'Oracle à migrer vers SQL Server 2016.

Microsoft veut inciter les clients d'Oracle à migrer vers SQL Server 2016.

Comme annoncé début avril, SQL Server 2016 a été livré le 1er juin. Particularité de cette release : Microsoft a réservé une offre très attractive aux clients d'Oracle pour les inciter à migrer vers la dernière version de sa base de données relationnelle.

Jusqu'à la fin du mois de juin, les utilisateurs de SGBD Oracle pourront gratuitement migrer leurs bases de données vers SQL Server 2016. Ils recevront à la fois les licences d'utilisation plus un abonnement au programme de maintenance Software Assurance de Microsoft. Parmi les nouveautés les plus notables de cette version, la firme de Redmond met en avant des « performances in-memory améliorées, qui permettent des transactions jusqu'à 30 fois plus rapides que les bases de données relationnelles sur disque, des analyses opérationnelles en temps réel » et « des analyses avancées intégrées qui permettent de créer et d'exécuter des algorithmes analytiques avancés directement au coeur de la base de données transactionnelle SQL Server ». « Les applications peuvent désormais déployer des analyses sophistiquées et des modèles d'apprentissage machine directement au sein de la base de données avec des niveaux de performance jusqu'à 100 fois plus élevés », a déclaré l'éditeur de Redmond.

La version Linux arrive Une fonction Always Encrypted permet de protéger les données au repos et en mémoire, tandis qu'une fonction Stretch Database permet de réduire les coûts de stockage en conservant les données dans le Cloud Azure de Microsoft. Un outil Polybase permet d'exécuter des requêtes sur des données externes dans Hadoop ou Azure Blob Storage. Sont également inclus le support JSON, la gestion géospatiale des requêtes, « beaucoup plus rapide » selon Microsoft, ainsi qu'une fonction appelée Temporal Tables pour « revenir en arrière dans le temps » et un Query Store pour assurer la consistance des performances. Déjà disponibles sur Microsoft Azure, les fonctions de SQL Server 2016 ont été testées par plus de 1,7 million de bases de données Azure SQL DB. Le logiciel existe en éditions Enterprise et Standard. Il est fourni avec des versions gratuites de Developer et de Express. À noter que le support pour SQL Server 2005 a pris fin en avril.

Même si l'annonce de mercredi n'en fait pas état, Microsoft avait fait part de son intention de porter SQL Server sous Linux. « La version Linux sera livrée en milieu d'année prochaine », avait alors indiqué Microsoft.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cyberattaques : ces ransomwares qui terrassent les hôpitaux

Cyberattaques : ces ransomwares qui terrassent les hôpitaux

Pour contrer les cyberattaques, en particulier les ransomwares, les établissements de santé s'organisent, de la mise en place d'outils de cybersécurité - avec des sauvegardes...

Publicité