Microsoft supportera Windows 10 1709 six mois de plus

Avec la pandémie de coronavirus, Microsoft a étendu de 6 mois le support de Windows 10 1709. (Crédit : tadas sar/unsplash)

Avec la pandémie de coronavirus, Microsoft a étendu de 6 mois le support de Windows 10 1709. (Crédit : tadas sar/unsplash)

Ce prolongement, en rapport avec la pandémie de Covid-19, permet de protéger les clients exécutant Windows 10 1709 jusqu'en octobre, une façon de réduire la pression sur les administrateurs IT dans cette période perturbée.

Microsoft a prolongé de six mois la durée de support de Windows 10 Enterprise 1709 et Windows 10 Éducation 1709, repoussant la fin de vie de ces versions au 13 octobre, au lieu du 14 avril, date prévue initialement. Microsoft dit vouloir tenir compte de l'impact de la pandémie Covid-19, qui a entrainé des fermetures massives d'entreprises, des confinements de population, et poussé un grand nombre d'entreprises à demander à leurs employés de travailler à domicile aux États-Unis et ailleurs.

« Nous comprenons l'impact que cette situation de santé publique peut avoir sur les entreprises », a déclaré John Cable, directeur de la gestion des programmes, dans un message posté hier sur le blog de Microsoft. « Pour ne pas compliquer davantage la situation à laquelle sont actuellement confrontées les entreprises, et sur la base des commentaires des clients, nous avons décidé de reporter la date de fin de support des versions Entreprise, Éducation et IoT Entreprise de Windows 10 1709 ».

Trois ans de support pour la version 1709

Windows 10 1709 a été lancé en octobre 2017, et alors que les éditions Windows 10 Famille et Windows 10 Pro de cette version n'ont bénéficié que de 18 mois de support - jusqu'au 9 avril 2019 - les versions Entreprise et Éducation ont bénéficié de 30 mois de mises à jour, suite à une décision de Microsoft prise en septembre 2018 en faveur de ses principaux clients, grandes entreprises et organisations. Toujours selon cette répartition, les versions Entreprise et Éducation bénéficient de deux ans et demi de support. Ce report ne concerne que la mise à jour de fonctionnalité d'automne portant la référence yy09 dans le format année/mois de Microsoft. La mise à jour de printemps yy03 ne donne droit qu'à 18 mois de support pour chaque version et chaque SKU.

La prolongation de six mois de la version 1709 va permettre aux clients de recevoir des mises à jour de sécurité par les canaux habituels, notamment Windows Update, Windows Update for Business, Windows Server Update Services (WSUS) et Microsoft Update Catalog. John Cable a également promis que les processus de gestion des mises à jour ne seraient pas modifiés pendant les mois supplémentaires. « Toutes les versions supportées de Microsoft Configuration Manager (branche actuelle) continueront à supporter Windows 10, version 1709 jusqu'au 13 octobre 2020 », a déclaré M. Cable.

Avec cette prolongation de six mois, la version 1709 de Windows 10 totalisera une durée de support de 36 mois. C'est la première fois qu'une version de Windows 10 bénéficiera de trois ans de support. C'est presque le délai magique pour Windows. En effet, il fut un temps où Microsoft considérait que c'était l'intervalle idéal entre deux mises à jour de son système d'exploitation : l'éditeur avait livré Windows 7 (2009) trois ans après l'OS Vista précédent, sorti en 2006, et il s'était écoulé trois ans entre la sortie de Windows 7 et celle de Windows 8 livré en 2012. En accordant six mois de plus aux entreprises pour migrer depuis 1709 à moins d'un mois de la fin initiale du support, Microsoft laisse un délai supplémentaire aux administrateurs en retard sur la migration, et leur permet de continuer à protéger leurs systèmes pendant cette période très perturbée, voire très chaotique pour certains. Les services IT, probablement en effectif limité et à niveau de productivité réduit, peuvent travailler sans paniquer.

Dates de livraison et de fin de support flexibles

Remettre à plus tard les mises à jour, soit en les suspendant comme l'a fait Google cette semaine avec Chrome, soit en reportant les dates de fin de support, comme l'a fait Microsoft, était sans doute la meilleure décision à prendre dans les conditions actuelles. Il n'y a aucune raison de respecter un calendrier établi à un moment où la mise à jour de centaines ou de milliers de systèmes est l'une des préoccupations les moins importantes des entreprises. L'essentiel pour elles est de maintenir leur activité. Il serait même étonnant que l'annonce faite mercredi soit la dernière du genre et que Microsoft et Google soient les seuls éditeurs à prendre ce type de mesure.

On peut imaginer que, si la pandémie persiste encore pendant plusieurs mois, Microsoft reportera la date de fin de support de Windows 10 1709, et la répercute sur les versions suivantes. (La fin du support pour les éditions SKU Windows 10 1803 Entreprise et Éducation est prévue pour le 10 novembre). De même, rien n'empêcherait Microsoft de reporter la sortie de sa prochaine mise à jour de fonctionnalités, Windows 10 2004, prévue en avril, à beaucoup plus tard cette année. Ou bien d'annuler la mise à jour d'automne Windows 10 2009. Tous les calendriers de sortie et de support sont, sinon sans objet, du moins incertains.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité