Nokia choisit Android pour son retour sur le marché des smartphones

Les prochains smartphones Nokia feront leur apparition début 2017 et tourneront sous Android. (Crédit. D.R)

Les prochains smartphones Nokia feront leur apparition début 2017 et tourneront sous Android. (Crédit. D.R)

La marque Nokia fera son retour sur le marché des smartphones en 2017. Les premiers modèles sous Android devraient voir le jour dans le courant du premier trimestre de l'année prochaine.

Nokia s'apprête va faire son retour sur le marché de mobilité. Ce jeudi, le groupe finlandais HMD Global chargé d'exploiter la marque a annoncé que les premiers smartphones estampillés Nokia seront commercialisés durant le premier semestre 2017. Le groupe ne donne pas plus de détails sur ces nouveaux terminaux, mis à part le fait qu'ils ne tourneront que sur Android. Sur on site officiel, Nokia parle seulement de ses futurs smartphones en termes enjôleurs promettant « simplicité, élégance, fiabilité et robustesse ».

AdTech Ad Les premiers modèles pourraient être présentés lors du prochain CES Mobile World Congress de Barcelone en février 2017. Les rumeurs parlent de deux appareils équipés d'écrans AMOLED de 5,2 et 5,5 pouces en QHD et embarquant un processeur Snapdragon 820. HMD Global a précisé avoir clos les transactions nécessaires pour pouvoir démarrer la production. En mai dernier, l'entreprise et Foxconn avaient repris l'activité de téléphones basiques (features) de Nokia cédée à Microsoft en 2014 qui s'en était délestée pour 350 millions de dollars. Le pionnier de la téléphonie finlandais avait alors accordé une licence mondiale exclusive à HMD pour créer des terminaux mobiles sous sa marque sur les dix prochaines années.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité