Nokia : les cloud providers s'immiscent dans les services mobiles

Le CEO de Nokia Rajeev Suri à Barcelone pour présenter les dernières avancées de la société finlandaise en 4.5, 4.9 et 5G. (crédit : Nokia)

Le CEO de Nokia Rajeev Suri à Barcelone pour présenter les dernières avancées de la société finlandaise en 4.5, 4.9 et 5G. (crédit : Nokia)

Les entreprises de cloud computing se penchent sur les technologies sans fil, a indiqué le CEO de Nokia Rajeev Suri, afin de mieux accompagner leurs clients dans les entreprises et les services publics.

Les entreprises et les opérateurs de cloud computing commenceront dès cette année à essayer de déployer leurs propres services mobiles, selon Rajeev Suri, président et CEO de Nokia. L'équipementier envisage en effet de nouvelles façons d'utiliser les technologies sans fil pour accompagner les entreprises et les services publics. « La réalité augmentée et des événements tels que les concerts et les manifestations sportives peuvent être des occasions où les géants du cloud proposeront des services mobiles », a déclaré le dirigeant lors de sa keynote à Barcelone à la veille de l'ouverture du Mobile World Congress 2017 (du 27 au 2 mars).

« Les premiers acteur sur le marché du webscale entreront dans le domaine de l'accès sans fil avec les technologies traditionnelles », a déclaré M. Suri. Webscale se réfère généralement aux opérateurs de grands cloud, comme Google, AWS ou MS Azure. Rajeev Suri n'a toutefois cité aucun de ces noms

Des réseaux privés adossés aux opérateurs

Pour les entreprises, une technique émergente appelée « découpage de réseau » leur permettra d'exploiter virtuellement leurs propres services privés sur des réseaux d'opérateurs mobiles. En attendant, les systèmes qui apportent la technologie LTE sur des fréquences non licenciées ou partagées, comme LAA (Licensed Assisted Access), contribueront également à l'essor des réseaux cellulaires privés. Nokia travaille déjà avec certains opérateurs sur ce type de déploiements, et au MWC, il accompagnera Qualcomm dans la démonstration d'un réseau privé LTE, a indiqué le dirigeant.

Fournir du matériel réseau aux entreprises webscale est une activité en forte croissance, à l'heure où les dépenses d'infrastructure mobiles ralentissent, maintenant que le LTE est largement déployé dans une grande partie du monde. Les entreprises webscale ajoutent des capacités réseau deux fois plus vite que les opérateurs, a déclaré M. Suri. Nokia espère également jouer un rôle plus important dans les entreprises webscale avec les routeurs et les équipements réseau optique issus du rachat d'Alcatel-Lucent l'année dernière.

La 4.5G déjà utilisée à Londres

Le CEO a également abordé ce qu'il appelle la première solution commerciale 5G de bout en bout, que Nokia teste avec Verizon et Intel dans certaines villes des États-Unis. Il s'agit d'un système sans fil fixe pour le haut débit domestique plutôt qu'un réseau mobile, mais qui utilise des technologies liées aux ondes radios millimétriques propres à la 5G.

La société commence également à déployer ce qu'elle appelle 4.5G Pro et 4.9G, avec des vitesses gigabit et une latence inférieure à LTE. Telefonica utilise la technologie 4.5G Pro et les mini cells de Nokia pour accélérer les débits 4G à Londres, a précisé M. Suri.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité