Nutanix entame son nouvel exercice sur des pertes record

Rajiv Ramaswami, le président et CEO de Nutanix, estime que le premier trimestre fiscal 2022 de l'éditeur signe un bon début d'exercice. Crédit photo : Nutanix

Rajiv Ramaswami, le président et CEO de Nutanix, estime que le premier trimestre fiscal 2022 de l'éditeur signe un bon début d'exercice. Crédit photo : Nutanix

Atteignant près de 420 M$, les pertes nette de Nutanix ont allègrement dépassé son chiffre d'affaires pour son premier trimestre 2022. L'éditeur a réduit ses pertes opérationnelles mais multiplié par trois ses charges exceptionnelles.

« Notre premier trimestre signe un bon début d'exercice. Il montre une forte amélioration du haut et du bas de notre compte de résultat ». Lorsqu'il commente le dernier bilan d'activité de Nutanix, Rajiv Ramaswami, le président et CEO de l'éditeur, ne doit surement pas se référer au résultat net de l'entreprise. Pour le compte des trois premiers mois (août à octobre) de son exercice 2022, le spécialiste de l'hyperconvergence a en effet déclaré une perte nette de 419,8 M$, qui s'est ainsi creusée de 155 M$ pour atteindre un niveau record. Ses pertes opérationnelles (137,2 M$) se sont pourtant réduites de 25%, mais les charges exceptionnelles ont été multipliées par plus de trois à 278 M$.

Le revenu annuel récurrent en hausse de près de 400 M$

Les pertes trimestrielles nettes de Nutanix ont ainsi dépassé son chiffre d'affaires. Il a atteint 378,5 M$ entre août et octobre derniers, soit 10% de plus qu'à la même période un an plus tôt. A elles seules, les facturations issues des souscriptions ont représenté 337,9 M$ (+21.5%), soit un niveau stable de 89% des revenus globaux de Nutanix. Le revenu annuel récurrent progresse lui aussi, passant à 952,6 M$, contre 569,5 M$ au premier trimestre de l'exercice 2021. Dans le même temps, les facturations annuelles de la valeur du contrat ont crû de 33% à 183,3 M$. Dans ce dernier domaine, il s'agit de la plus forte progression enregistrée par l'éditeur au cours des trois dernières années.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité