Octime compte sur sa forte croissance pour atteindre les 50 M€ de CA en 2026

« Nous avons pour ambition de devenir l'acteur européen de référence, et dépasser les 50 M€ de chiffre d'affaires en 2026 », déclare Nicolas Michel-Vernet, le directeur général du Groupe Octime.

« Nous avons pour ambition de devenir l'acteur européen de référence, et dépasser les 50 M€ de chiffre d'affaires en 2026 », déclare Nicolas Michel-Vernet, le directeur général du Groupe Octime.

En 2023, les revenus de l'éditeur de solutions RH Octime sont passés à 36 M€, dont 35 % sont désormais réalisés à l'international.

Les ventes du français Octime continuent d'évoluer au rythme de croissance à deux chiffres qui est le leur depuis une dizaine d'années. Pour le compte de son exercice 2023, l'éditeur de solutions RH (planning et gestion des temps de travail), présidé par Guillaume Berbinau, a dégagé 36 M€ de revenus, contre 31 M€ lors des 12 mois précédents. Fondée il y a 25 ans, la société, sise à Biron (64), a notamment profité d'une progression de son parc client, passé de 6 500 à 6 900 entreprises d'une année sur l'autre. Dans le même temps, son effectif a été porté à 300 collaborateurs, dont 177 sont basés dans les Pyrénées-Atlantiques.

18 % de croissance en France

En France, son marché historique, le 31e éditeur français de logiciels horizontaux (classement 2022 de Numeum) revendique une hausse de ses revenus annuels de 18 % et le gain de 484 nouveaux clients. L'éditeur est également implanté en Espagne, au Portugal et en Amérique Latine. Les chiffres d'affaires cumulés que réalisent ses filiales dans ces territoires ont représenté 35 % de ses ventes globales l'an dernier. « Nous avons pour ambition de devenir l'acteur européen de référence, et dépasser les 50 M€ de chiffre d'affaires en 2026 », déclare Nicolas Michel-Vernet, le directeur général du Groupe Octime.

Accélérer la transition des clients vers le SaaS

L'offre d'Octime repose sur deux piliers, à savoir la solution de gestion des temps Octime (disponible en version clé en main ou modulaire) et l'application de gestion des remplacements et des renforts Staffelio. Deux produits auxquels l'éditeur consacre un budget de R&D équivalent à 10 % de son chiffre d'affaires. Leurs versions SaaS, disponibles depuis une dizaine d'années, équipent aujourd'hui la totalité du parc de nouveaux clients de l'éditeur. En 2024, le groupe souhaite accélérer son plan de transition vers le cloud pour l'ensemble de ses utilisateurs.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Publicité