Premier semestre 2021 difficile pour Computacenter France

La filiale française de Computacenter affiche un baisse organique de chiffre d'affaires de 8,5% pour le compte du premier semestre. Plombés par cette baisse d'activité, son résultat opérationnel a été quasi nul. Il passe même dans le rouge de 2,3 M€, inclusion faite de l'activité de l'ex-BT services France racheté en novembre 2020.

Le britannique Computacenter a de quoi se satisfaire de son bilan du premier semestre 2021. Comparé aux six premiers mois de 2020, son chiffre d'affaires s'est apprécié de 29,2% à 3,2 Md£ (3,7 Md€ et son bénéfice avant impôt de 59,1% à 115,2 M$ (135 M€). Toutes les filiales du groupe de distribution et de services IT ont positivement contribué à ce résultat d'ensemble, à la très nette exception de la filiale française. Elle a souffert d'une baisse organique de ses revenus, et d'une perte de profitabilité à laquelle a fortement contribué le rachat de BT Services France en novembre.

Entre janvier et juin derniers, les revenus de Computacenter dans l'Hexagone ont atteint 360,4 M€, soit 4% de mieux qu'au premier semestre 2020. Ils reculent en revanche de 8,5% à 317,2 M€, sans la prise en compte des 43,2 M€ de chiffre d'affaires dégagés par Computacenter NS (ex-BT services France). Localement, le groupe a été touché par la baisse continue de sa base de grands clients privés de l'industrie. Des commandes plus réduites que prévues de la part du plus important client de sa branche distribution l'ont également impacté. En outre, la fin du plus grand contrat de services managés du groupe a pesé sur la branche services en France.

5,6% de décroissance organique pour la branche distribution

Cette dernière a perdu 2,8% de chiffre d'affaires à 260,9 M€, et 5,6% de revenus à 253,4 M€ en excluant les 7,5 M€ de facturations en distribution provenant de Computacenter NS. L'activité services s'en sort largement mieux, avec un chiffre d'affaires de 99,5 M€, en progression de 27,2%. 23,6 M€ (+34%) proviennent des services professionnels et 75,9 M€ (+24,8%) des services managés. De fortes progression rendues possibles par l'apport de Computacenter NS sans laquelle l'activité services de Computacenter France ressortirait en recul de 18,4% à 63,8 M€

Si le rachat de BT Services France a donc permis de gonfler le chiffre d'affaires de Computacenter France, il a aussi mis la filiale en perte. Son résultat opérationnel semestriel est passé de +4,3 M€ l'an dernier à -2,3 M€ au cours de la première moitié de 2021. C'est précisément le montant de la perte opérationnelle de Computacenter NS.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité