Première mise à jour majeure pour Windows 10

Microsoft veut inciter les utilisateurs à utiliser son assistant Cortana.

Microsoft veut inciter les utilisateurs à utiliser son assistant Cortana.

Quatre mois après le lancement de Windows 10, Microsoft pousse sa première mise à jour pour son dernier système d'exploitation. Les informations récoltées ces derniers mois ont permis de régler certains bugs.

Avant le lancement de Windows 10, quelques millions d'utilisateurs ont remonté des informations à Microsoft pour contribuer à l'amélioration du système. Depuis, plus de 110 millions de personnes ont téléchargé le nouveau système. La sortie de la mise à jour de novembre, anciennement appelée « Threshold 2 », place désormais les deux groupes sur un pied d'égalité puisque Microsoft a intégré la plupart des fonctions prétestées à la version « stable » de Windows 10.

Il est probable que Microsoft livrera un peu plus tard des mises à jour pour corriger certains bogues, comme l'a déjà fait la firme de Redmond depuis la sortie de Windows 10. L'éditeur a, notamment, réparé le bogue qui faisait disparaître soudainement l'application Mail. Cependant, on pourrait aussi considérer que cette mise à jour de novembre est surtout une opération de promotion pour Microsoft. En effet, seuls 110 millions de personnes ont mis leur matériel à niveau vers Windows 10, ce qui, selon Net Applications, représente moins de 8 % du marché du PC.

De nouvelles compétences pour Cortana

Selon notre confrère de PCWorld, l'assistant numérique de Microsoft, Cortana, est sous employé. En tout cas, il ne sert pas autant que ce que l'éditeur espérait. Pour le rendre plus populaire, la firme de Redmond a ajouté trois compétences à son assistant : d'abord, Cortana est désormais capable d'assurer un suivi automatique des films et des services de divertissements payants avec l'adresse mail de l'utilisateur ; ensuite, il peut maintenant comprendre les notes « manuscrites » prises avec le stylet Surface ; enfin, il est désormais possible de faire appel à Cortana pour ajouter des éléments aux fichiers PDF. Le suivi des divertissements apporte une touche originale à Cortana, comparativement à ce que font Google Now et Siri. Et, pour ce qui est de la capacité de comprendre les notes manuscrites, la fonction peut s'avérer très pratique pour ceux qui utilisent fréquemment la tablette Surface en mode déconnecté. De plus, la possibilité de souligner un terme dans une affaire juridique ou pendant la négociation d'un prêt avec son banquier peut aussi s'avérer particulièrement utile.

Le « Snapping » encore plus réactif

Snap est une des vraies réussites de Windows 10 : en appuyant simplement sur la touche Windows et sur une flèche, il est possible de réduire immédiatement de moitié ou même d'un quart la taille d'une fenêtre en surbrillance. Mais si l'on veut réaligner la fenêtre, on est obligé de la redimensionner et de repositionner manuellement chaque fenêtre ouverte l'une après l'autre. La dernière mise à jour de Windows 10 permet de faire des va-et-vient pour redimensionner la fenêtre rangée sur le côté de l'écran à la largeur souhaitée. Ensuite, il est possible de coller bord à bord deux fenêtres adjacentes en attrapant la bordure et en tirant sur les fenêtres. La fonction est assez subtile et très utile. Enfin, en mode tablette, il est désormais possible de repositionner les apps à gauche et à droite. Il est également possible de faire disparaître les apps en les faisant glisser vers le bas, une fonctionnalité que l'on trouvait déjà dans Windows 8.

Le casse-tête de l'activation, résolu

La mise à jour de Windows 10 permet d'ajouter une clé de licence après installation. Windows 10 recherche l'ancienne clé de licence sur le PC et l'utilise pour activer l'installation. Mais, si ça ne fonctionne pas, il est désormais possible de saisir la clé pendant ou après l'installation (Paramètres> Mise à jour et sécurité> Activation). Si vous utilisez une clé USB pour procéder à la mise à jour vers Windows 10, Microsoft vous recommande de retirer la clé juste après le démarrage du processus, afin de ne pas avoir à entrer la clé du produit par la suite. Si vous ratez le coche, il suffit de redémarrer. Microsoft a également annoncé qu'une prochaine mise à jour de son outil Media Creation Tool permettra de disposer d'une image Windows 10 unique pour mettre à jour tous matériels 32 ou 64-bits, aussi bien pour la version Home que pour la version Pro. Cette solution devrait simplifier le processus de mise à niveau pour ceux qui ne l'ont pas encore effectué.

En conclusion

Notre confrère ne s'est intéressé qu'aux fonctions les plus remarquables de cette mise à jour, mais il y en a beaucoup plus à découvrir. Par exemple, le nombre de colonnes de tuiles du menu Start passe de trois à quatre, et le nombre de tuiles prises en charge par Windows 10 passe à... 2048. Une nouvelle fonction, active par défaut, prévient en cas de problème avec les périphériques USB connectés. Par ailleurs, Microsoft Edge est sensé synchroniser les entrées de Liste de lecture et de Favoris, mais lors de ses tests avec la build preview, notre confrère n'a pas pu réaliser l'opération. Malheureusement, certaines de ces fonctions présentent encore des défauts et doivent être améliorées avant de devenir tout à fait opérationnelles, du au moins si la mention bêta builds signifie quelque chose. Les chasseurs de bogues de Microsoft ne sont apparemment pas encore tombés dessus. Cependant, l'éditeur a répondu à certaines plaintes des utilisateurs. Et, si ça peut les rassurer, la livraison de correctifs et de mises à jour va se poursuivre.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité