Près de 20 % de croissance pour Hardis Group en 2023

« Nous enregistrons une accélération forte sur les enjeux clés de notre nouveau plan stratégique, à savoir le cloud public (Google Cloud et Microsoft Azure), la data (notamment avec Talend et Snowflake) le déploiement de projets multi-pays de Reflex WMS, et Salesforce », indique Nicolas Odet, président d'Hardis Group. (Crédit photo : Hardis  Group)

« Nous enregistrons une accélération forte sur les enjeux clés de notre nouveau plan stratégique, à savoir le cloud public (Google Cloud et Microsoft Azure), la data (notamment avec Talend et Snowflake) le déploiement de projets multi-pays de Reflex WMS, et Salesforce », indique Nicolas Odet, président d'Hardis Group. (Crédit photo : Hardis Group)

Le Grenoblois Hardis Group a dégagé plus de 186 M€ de revenus l'an dernier. Tous les métiers de l'entreprise ont contribué à cette croissance, notamment l'intégration de logiciels Salesforce qui a bondi de 60 %.

Comme annoncé il y a quelques semaines, Hardis Group a bien tutoyé les 190 M€ de chiffre d'affaires annuel en 2023. Le groupe grenoblois a précisément dégagé 186,6 M€ de revenus, soit une hausse de 19,6 % (+12 % en organique) par rapport aux 12 mois précédents. Cette croissance, indique le prestataire de services et éditeur, a été tirée notamment par ses activités à l'international et le développement d'offres autour de la data et du cloud public. « Nous enregistrons une accélération forte sur les enjeux clés de notre nouveau plan stratégique, à savoir le cloud public (Google Cloud et Microsoft Azure), la data (notamment avec Talend et Snowflake) le déploiement de projets multi-pays de Reflex WMS, et Salesforce », indique Nicolas Odet, président d'Hardis Group.

L'édition de logiciels SaaS en hausse de 175 %

Par métier, c'est dans le domaine de l'intégration des logiciels de Salesforce qu'Hardis Group a montré le dynamisme (+60 % de chiffre d'affaires) le plus fort. Cette branche a nettement bénéficié du rachat du polonais Cloudity en novembre 2022, sans lequel sa croissance n'aurait été « que » de 13 %. De leur côté, les facturations des activités d'ESN d'Hardis Group ont cru de 14 %. Un résultat notamment obtenu grâce à la bonne santé des prestations de conseil et d'intégration de logiciels dans le secteur des mutuelles et des assurances (+26 %), et des services d'hébergement dans le cloud (+17 %). Troisième grand métier du groupe, l'édition de logiciels d'exécution logistique a gagné 16 % (+175 % pour les ventes en SaaS) de revenus d'une année sur l'autre.

Le début d'un nouveau plan stratégique triennal

Le début de l'exercice 2024 d'Hardis Group coïncide avec le lancement de son nouveau plan triennal. Cette année, il doit permettre à l'entreprise de dégager une croissance de 10 %. Pour parvenir à ce résultat, elle compte sur une accélération du développement à l'international de l'activité d'édition de solutions pour la logistique. Elle mise aussi sur une hausse de ses ventes dans le domaine de l'intégration de Salesforce et le développement de nouvelles offres, notamment autour de l'IA et de la sécurité. Une accélération des synergies entre ses différents pôles ESN (conseil, développement et intégration de solutions, cloud) doit contribuer à son développement. À ce titre, Hardis Group a créé à la fin de l'année 2023 un poste de directeur des services occupé par David Vacca.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité